Dernières Infos

Sissi craint que le transfert de l'ambassade américaine à Jérusalem complique la situation

AFP
05/12/2017

Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, dont le pays est un proche allié des Etats-Unis, a affirmé mardi que l'intention de Donald Trump de transférer l'ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem risquait de "compliquer" la situation dans la région.

Donald Trump a multiplié mardi les échanges avec les dirigeants du Proche-Orient, réaffirmant sa volonté sur ce transfert.

A l'occasion d'un entretien téléphonique avec M. Trump, M. Sissi a souligné "la nécessité de ne pas compliquer la situation dans la région en prenant des mesures qui compromettent les chances de paix au Proche-Orient", a indiqué le porte-parole de la présidence, Bassem Radi, dans un communiqué.

Le chef de l'Etat a ainsi affirmé "la position constante de l'Egypte sur le maintien du statut juridique de Jérusalem dans le cadre des normes internationales et des résolutions de l'ONU", a-t-il dit.

L'ONU ne reconnaît pas l'annexion par Israël de Jérusalem-Est, qu'elle considère comme territoire occupé. Le statut final de Jérusalem doit être, selon elle, négocié entre les parties.

D'après l'Autorité palestinienne, M. Trump a eu aussi un échange avec le président palestinien Mahmoud Abbas qui a prévenu le président américain du danger que cette décision faisait courir sur le processus de paix israélo-palestinien.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour ses proches, Aoun ne cédera pas

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué