Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

"Nous prêterions allégeance à Bahaa' Hariri si Riyad le demandait", affirme Khaled Daher

Le député libanais du Akkar, Khaled Daher, a déclaré dimanche qu'il était prêt à appuyer Bahaa' Hariri, le frère du Premier ministre Saad Hariri, si Riyad le demandait.

"Si l'Arabie saoudite nous demandait de prêter allégeance à Bahaa' Hariri, nous le ferions", a affirmé M. Daher dans un entretien télévisé à la chaîne locale al-Jadeed.

"Un gouvernement qui couvre les armes du Hezbollah est un gouvernement ennemi de l'Arabie saoudite", a-t-il ajouté, soulignant que les pays arabes répondraient immédiatement à toute attaque contre eux du parti chiite.

Dans la foulée de l'annonce de la démission de Saad Hariri le 4 novembre à Riyad, le nom de Bahaa' Hariri avait circulé dans certains milieux pour prendre la relève de son frère. Depuis, le chef du gouvernement est revenu au Liban et a gelé sa démission, le temps d'engager des concertations politiques autour de la politique de distanciation du pays à l'égard des conflits régionaux.

Le député Khaled Daher planifie de former une liste commune avec l'ancien ministre de la Justice Achraf Rifi, tous deux extrêmement virulents à l'encontre du Hezbollah, lors des prochaines élections législatives prévues en mai prochain.


Le député libanais du Akkar, Khaled Daher, a déclaré dimanche qu'il était prêt à appuyer Bahaa' Hariri, le frère du Premier ministre Saad Hariri, si Riyad le demandait.
"Si l'Arabie saoudite nous demandait de prêter allégeance à Bahaa' Hariri, nous le ferions", a affirmé M. Daher dans un entretien télévisé à la chaîne locale al-Jadeed.
"Un gouvernement qui couvre les armes du...