Nos Lecteurs ont la Parole

La grille va-t-elle être grillée ?

par Jean-Paul MOUBARAK
OLJ
09/10/2017

Après l'invalidation par le Conseil constitutionnel de la loi sur le financement de la grille des salaires, nous en sommes venus à nous demander quelles en seraient les répercussions sur notre vie de tous les jours. Malheureusement, les prix avaient déjà été augmentés et, apparemment, certains commerçants ne veulent plus faire marche arrière.
Le gouvernement continue à chercher des solutions alternatives. Si l'on prend en considération tous les changements drastiques sur les plans financier, fiscal, budget des ménages, etc., cette loi devrait être suspendue momentanément jusqu'à ce qu'une réelle solution qui conviendrait à tous les Libanais (ou presque) soit trouvée. Les conséquences directes sur les grandes entreprises seraient un rééchelonnement des salaires. Par contre, les PME ne peuvent souvent pas se permettre d'augmenter les rétributions de leurs employés. Cela risquerait de mener, inévitablement, au licenciement de certaines personnes dont la compétence n'a jamais été remise en cause. Cela provoquerait un chômage qui irait en augmentant et aboutirait à ce qu'on appelle assez couramment, depuis bientôt une vingtaine d'années, la fuite des cerveaux. C'est peut-être aller trop loin dans les extrapolations, mais nous entrons dans une phase déterminante qui pourrait s'éterniser. Reste à espérer que le gouvernement trouvera une solution équitable qui satisfasse toutes les parties.

 

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Ibrahim à Washington, un interlocuteur agréé par toutes les parties

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.