X

Campus

Les étudiants de l’Université antonine, vendangeurs d’un week-end...

DÉCOUVERTE

Un groupe d'étudiants de l'Université antonine (UA) a effectué un stage para-académique inédit et enrichissant au Château Kefraya.

09/09/2017

L'idée de faire vivre aux étudiants une belle aventure culturelle, gastronomique, touristique, ludique et humaine est celle du bureau d'insertion professionnelle de l'Université antonine et de son directeur Fouad Abdallah, qui a été à l'origine de ce premier stage para-académique. « Cinq étudiants issus de différentes facultés de l'UA ont eu l'occasion de participer, sans frais d'inscription, à un stage de trois jours qui s'est déroulé au domaine du Château Kefraya à la Békaa et dont ils sont rentrés ravis », raconte M. Abdallah. Le but de cette initiative est de les aider à enrichir leur expérience professionnelle en dehors de l'université et de leur domaine d'études, et à développer leurs compétences individuelles et relationnelles. Du 18 au 20 août, les jeunes ont pu partager ensemble une expérience unique et participer à de nombreuses activités qui tournent autour du vin. Impatients de découvrir les étapes de l'élaboration du vin et les secrets du métier de vigneron, ils ont été reçus avec convivialité au sein du domaine du Château Kefraya dans lequel ils n'ont pas été de simples spectateurs. Au programme, visites des vignobles, visite guidée du musée, des laboratoires et des caves du domaine, dégustation de vin et découverte de la région de la Békaa-Ouest. « Ainsi, nos étudiants ont pu se renseigner sur toutes les étapes de la production du vin et ils ont eu l'occasion de s'investir dans différentes activités, notamment en étant prêts à 6h pour participer aux vendanges. Tout cela leur a permis de comprendre la difficulté et l'importance du travail manuel », poursuit M. Abdallah.

De l'intérieur
Carmen Yazbeck, fraîchement diplômée en licence de journalisme et communication de l'UA, se réjouit d'avoir pu participer à cette aventure qui ne ressemble à aucune autre : « J'apprécie le vin et je le considère comme un produit prestigieux. J'ai voulu prendre part à ce stage pour découvrir toutes les étapes de l'élaboration du produit, et, en trois jours, je peux dire que j'ai pu apprendre énormément de choses. » Comme les quatre autres étudiants, Carmen se souviendra longtemps de ses heures de vendange commencées tôt le matin. « Il s'agit, précise-t-elle, d'un travail éprouvant mais intéressant, et on se rend compte que la récolte demande beaucoup d'efforts. » Le petit groupe a également apprécié, à l'unanimité, de passer des moments privilégiés dans le domaine du Château Kefraya. « C'est une chance d'avoir pu découvrir le monde du vin de l'intérieur et nous n'avons pas hésité à prendre des notes lors de nos visites des caves, des laboratoires, etc. », confie avec enthousiasme Carmen.
Ce stage a donc tenu toutes ses promesses : les jeunes sont rentrés chez eux reconnaissants d'avoir pu visiter des endroits uniques dans la Békaa-Ouest, heureux d'avoir acquis des connaissances sur un sujet qu'ils connaissaient peu ou pas du tout et fiers d'avoir partagé une expérience humaine. « Au bureau d'insertion professionnelle de l'UA, nous souhaitons renouveler ce type d'expérience et nous comptons bien, à partir de la rentrée, proposer de nombreux stages para-académiques à nos étudiants », conclut M. Abdallah.

Lire aussi à la une

Retour à la page "Campus"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.