Dernières Infos

Pakistan: une domestique meurt brûlée par ses employeurs

AFP
09/08/2017

Une domestique est morte après avoir été brûlée par ses employeurs dans la province pakistanaise du Penjab pour ne pas avoir pu rembourser une dette, a déclaré la police mercredi.

L'incident a eu lieu dimanche dans le district de Nankana Sahib, à environ 95 kilomètres de la ville de Lahore, située dans l'est du pays.
"Fouzia Bibi, la victime et son mari travaillaient dans la maison d'un propriétaire local ces cinq derniers mois et leur avaient emprunté 25.000 PKR (environ 200 euros)", a déclaré Jaffar Hussain, un responsable de la police locale, à l'AFP.
Selon ce dernier, le couple avait informé les propriétaires -- un père et son fils -- qu'ils avaient l'intention de partir, et leurs employeurs avaient alors demandé ce qu'il en était de l'avance qu'ils leur avaient faite.
"Le couple n'avait rien pour rembourser, alors les propriétaires ont frappé le mari, l'ont enfermé dans une salle, ont déversé de l'essence sur la femme et y ont mis le feu", a-t-il ajouté.
La victime a été conduite d'urgence à l'hôpital de Faisalabad, où elle est décédée.

Selon Asghar Shaheen, un autre responsable de police local qui a confirmé les faits, les suspects ont été arrêtés.
Le beau-frère de la victime, Muhammad Amir, a déclaré que les propriétaires maltraitaient le couple. "Ils ne leur donnaient pas de nourriture ni de salaire", a-t-il ajouté.

Les domestiques sont souvent la cible de violences physique et sexuelle au Pakistan mais n'ont à leur disposition que peu de recours légaux contre leurs employeurs en l'absence d'une législation adéquate concernant leurs droits.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué