Dernières Infos

Le soutien en faveur de l'indépendance catalane s'effrite

Le soutien en faveur de l'indépendance de la Catalogne est tombé à son plus bas niveau depuis 2012, selon un sondage du Centre des études d'opinion (CEO) publié vendredi, à deux mois et demi du référendum organisé par les dirigeants séparatistes de la région.

D'après cette enquête réalisée en juin, 41,1% des Catalans souhaitent couper les ponts avec le reste de l'Espagne, alors qu'ils étaient 44% dans de précédentes enquêtes publiées en mars et décembre derniers.

Le référendum du 1er octobre, dont la tenue n'est pas assurée, doit proposer aux Catalans un choix binaire pour savoir s'ils veulent, ou non, que la région la plus riche d'Espagne devienne un Etat indépendant.

Si le "oui" l'emporte, le gouvernement régional a prévu de proclamer son indépendance dans les 48 heures. En cas de victoire du "non", une élection anticipée sera organisée pour former un nouveau gouvernement.

A Madrid, le gouvernement de Mariano Rajoy a annoncé qu'il bloquerait, comme il l'a déjà fait, toute tentative d'organiser une telle consultation.

En octobre 2014, le président de la Généralité (chef de l'exécutif régional) de l'époque, Artur Mas, avait dû annuler un référendum sur l'indépendance prévu le mois suivant, au profit d'une consultation informelle où plus de 80% des votants avaient dit "oui" à l'indépendance.


Le soutien en faveur de l'indépendance de la Catalogne est tombé à son plus bas niveau depuis 2012, selon un sondage du Centre des études d'opinion (CEO) publié vendredi, à deux mois et demi du référendum organisé par les dirigeants séparatistes de la région.


D'après cette enquête réalisée en juin, 41,1% des Catalans souhaitent couper les ponts avec le reste de...