X

Économie

Londres honorera ses dettes, assure Hammond

Brexit
OLJ
17/07/2017

Le ministre britannique des Finances Philip Hammond a assuré hier que le Royaume-Uni honorerait ses dettes vis-à-vis de l'Union européenne tout en reconnaissant des divisions au sein du cabinet gouvernemental autour du Brexit.
Aucun chiffre officiel concernant le règlement financier des engagements de Londres envers l'Union européenne n'a été publié, mais des montants allant de 55 milliards d'euros (63 milliards de dollars) à plus de 100 milliards (115 milliards de dollars) ont été avancés par des sources européennes sous couvert d'anonymat.
« Nous sommes un pays qui honore ses obligations. S'il y a un montant que nous devons et qu'il est correctement quantifié et vérifié, bien sûr que nous nous en acquitterons. Nous ne sommes pas un pays qui fuit ses dettes », a affirmé sur la BBC Philip Hammond qui avait soutenu un maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE dans la campagne du référendum du 23 juin 2016.
La facture inclut notamment les contributions déjà promises au budget de l'Union et à toutes les institutions ou entités établies par les traités européens.
Un nouveau cycle de négociations au sujet du Brexit aura lieu aujourd'hui à Bruxelles, avait annoncé vendredi le gouvernement britannique. La question du coût financier du Brexit ainsi que le droit des citoyens expatriés et la frontière irlandaise doivent être réglés avant de pouvoir discuter de la « future relation », a rappelé récemment le négociateur en chef de l'Union européenne (UE) Michel Barnier.
Le Royaume-Uni a voté le 23 juin 2016 en faveur d'une sortie de l'UE. Les modalités de ce Brexit divisent depuis le pays, mais aussi le gouvernement de Theresa May.
Source : AFP

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Après l’ONU, la France, où quatre dossiers seront évoqués entre Aoun et Macron

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.