Dernières Infos

Syrie: des membres présumés de l'EI arrêtés par un groupe rival

AFP
09/07/2017

Une puissante coalition dominée par une ex-branche d'el-Qaëda a affirmé dimanche avoir arrêté une centaine de membres du groupe Etat islamique (EI) dans la province syrienne d'Idleb, contrôlée par l'opposition.

Tahrir al-Cham, dominé par l'ex-branche syrienne d'el-Qaëda Fateh el-Cham, joue un rôle central dans cette province située dans le nord-ouest du pays en guerre. Malgré son idéologie jihadiste, le groupe est un grand rival de l'EI qui n'a pas de présence officielle à Idleb.

"Après le constat de mouvements suspects dans le nord (...) plus de 100 membres de l'EI ont été arrêtés", a déclaré le porte-parole de Tahrir al-Cham, Emadeddine Moujahed.

Un correspondant de l'AFP dans la ville d'Idleb a rapporté le déploiement de combattants masqués de Tahrir al-Cham, qui ont érigé des checkpoints dans les grandes rues et sur plusieurs places, fouillant les voitures et contrôlant les identités des passants.

Selon M. Moujahed, une opération similaire était en cours dans la ville de Sarmine dans l'est de la province d'Idleb. Elle a permis la découverte de quartiers généraux de l'EI, ainsi que de fonds appartenant à l'organisation et de "dizaines d'engins et ceintures d'explosifs".

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé l'arrestation de dizaines de membres ou sympathisants de l'EI.

L'EI n'a pas de présence établie à Idleb mais l'OSDH assure que la province abrite des cellules dormantes de l'organisation extrémiste sunnite ainsi que des combattants ayant fui d'autres provinces.

L'EI est sous pression dans plusieurs zones en Syrie et a été chassé en juin de la province d'Alep, voisine d'Idleb.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué