Économie

Brèves monde

OLJ
08/07/2017

Grèce
La zone euro valide le déboursement d'une 3e tranche d'aide

La zone euro a définitivement validé hier le versement d'une nouvelle tranche d'aide de 8,5 milliards d'euros (9,68 milliards de dollars) à Athènes, décidé mi-juin, qui lui permettra d'honorer quelque 7 milliards d'euros de créances prévues en juillet. Le premier déboursement de cette tranche, soit 7,7 milliards d'euros (8,76 milliards de dollars), est attendu pour lundi, et le reste sera versé « après le 1er septembre », a précisé le Mécanisme européen de stabilité (MES) dans un communiqué. Athènes est sous le coup d'un troisième plan d'aide de 86 milliards d'euros (97,95 milliards de dollars) en raison de sa dette colossale (180 % du PIB).

Téléphonie
Samsung prévoit un bénéfice record malgré ses déboires

Samsung Electronics a annoncé hier qu'il envisageait un bénéfice opérationnel historique, de 12,1 milliards de dollars au 2e trimestre, sur fond de forte demande pour ses puces-mémoire et ses Smartphones.
Pour la période d'avril à juin, le groupe espère un bénéfice opérationnel de 14 000 milliards de wons (12,1 milliards de dollars), soit 72 % de plus que pour le même trimestre 2016. Le chiffre d'affaires de Samsung devrait lui aussi progresser au 2e trimestre, à 60 000 milliards de wons (51,9 milliards de dollars), soit une hausse de 17,8 % sur un an, a annoncé le groupe. Le géant sud-coréen vient pourtant de traverser une des pires phases de son histoire, entre le rappel du Galaxy Note 7, dont les batteries présentaient des risques d'explosion, et l'incarcération de son vice-président Lee Jae-yong dans le scandale de corruption qui a entraîné la destitution de l'ex-présidente sud-coréenne.

États-unis
Des sociétés gérant des centrales nucléaires visées par des cyberattaques

Des sociétés chargées du fonctionnement de centrales nucléaires aux États-Unis ont fait l'objet d'attaques informatiques au cours des derniers mois, conduisant à l'activation d'un niveau d'alerte élevé, selon le New York Times qui cite un rapport des autorités américaines.
Ces cyberattaques se sont produites entre mai et juin, et ont notamment visé la société Wolf Creek Nuclear Operating Corporation, qui gère le fonctionnement d'une centrale nucléaire dans le Kansas. Selon le quotidien, les hackers ne sont pas parvenus à pénétrer les « systèmes opérationnels », le réseau attaqué serait séparé de celui de la centrale nucléaire. Le rapport n'indique pas si ces attaques sont liées à de l'espionnage industriel ou une tentative d'endommager ces centrales, mais conclut que les pirates se sont montrés « déterminés à cartographier les réseaux informatiques en vue de futures attaques ».

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants