X

La Dernière

Jack Schlossberg : tout le charme des Kennedy

This is America

Séduisant, déjà charismatique, à moitié Kennedy
mais complètement frappé du sceau de la mythique dynastie, l'unique petit-fils de JFK, 24 ans, insuffle un air de jeunesse au 100e anniversaire de la naissance de l'historique président.

02/06/2017

Il se prénomme Jack. Il est le fils d'Edwin Schlossberg, célèbre designer, et de Caroline Kennedy, la seule des quatre enfants de John et Jackie Kennedy encore en vie aujourd'hui. Et... l'unique petit-fils du président américain.

Que ce soit au gala du Met le 2 mai dernier, auprès de sa mère apparue dans une extravagante robe signée Rei Kawakubo ; à la matinale du Today Show sur NBC le 7 mai, ou encore à la remise du Profile in Courage Award à Barack Obama le lendemain, le jeune homme a fait sensation à chacun de ses passages.

Il en fut de même lorsque, dans une vidéo produite par la Kennedy Library et diffusée sur CNN, avec sa mère et ses deux sœurs, Rose, actrice youtubeuse, et Tatiana, journaliste, il évoquait le souvenir du 35e président des États-Unis, (né le 29 mai 1917 et décédé le 22 novembre 1963). Et qui, s'il avait vécu, aurait eu 100 ans aujourd'hui.

Jack confie qu'il reste impressionné par le discours prononcé par le président Kennedy à la Rice University en 1962, et dans lequel il soulignait l'importance de l'envoi d'un homme sur la Lune. Le jeune homme ajoute : « Ma génération va hériter d'un monde compliqué avec d'innombrables problèmes irrésolus. Le changement climatique en est un. C'est le type de défi que mon grand-père aurait pu relever », soulignant que le président Kennedy avait été élu davantage pour ses propositions audacieuses que pour ses simples promesses.

Inspiré par cette énergie, Jack suit l'exemple de tous les membres du clan Kennedy qui, conscients des privilèges et des opportunités qui en découlent, s'engagent dans le volontariat et les services communautaires. Il a choisi de faire partie du EMT (Emergency Medical Technician).

 

(Pour mémoire : JFK à 100 ans: un héritage gravé dans l'esprit des Américains)

 

Les tout jeunes Kennedy et l'appel de « Camelot »
Comme tous les Kennedy, ou presque, Jack Schlossberg s'apprête à faire des études de droit à l'Université de Harvard, après avoir décroché un diplôme en histoire de l'Université de Yale, axé sur le Japon. Il avait vécu quelques années dans ce pays où sa mère avait été ambassadrice des États-Unis, de 2013 à janvier dernier. Parallèlement, il a développé une plume politique révélée dans les colonnes du Washington Post et du journal électronique Politico.

Extrêmement élégant et très cool, son physique n'est pas sans rappeler celui de son illustre oncle, John Kennedy Jr., tragiquement décédé en 1999, à l'âge de 38 ans, dans un accident d'avion.
Jack Schlossberg fait partie de la nouvelle génération Kennedy qui se distingue surtout dans les domaines de la politique et des problèmes sociaux. Les membres de cette génération sont notamment Tatiana (journaliste) et Rose Schlossberg (actrice engagée), sœurs de Jack, mais aussi Joe Kennedy III (petit-fils de Robert Kennedy et membre démocrate de la Chambre des représentants), Michaela Kennedy Cuomo, (petite-fille de Robert Kennedy et activiste engagée dans la lutte contre les agressions sexuelles), et enfin Bobby Kennedy III, petit-fils du grand Bobby, frère de JFK (Voix des travailleurs de l'industrie des spectacles).

Tous donc, petits-enfants ou descendants par cousinage, répondent à l'appel de « Camelot » et s'engagent dans des problématiques essentielles. La présidence de John F. Kennedy s'était vu attribuer le surnom de Camelot par sa femme, tant il avait aimé un musical de Broadway de l'époque ainsi nommé et évoquant le roi Arthur et ses chevaliers de la Table ronde. Après le décès de son époux, Jackie Kennedy avait souligné : « Il y aura encore de grands présidents, mais il n'y aura pas un autre Camelot. »

« Je suis évidemment très influencé par l'héritage politique laissé par ma famille. C'est quelque chose dont je suis très fier... Mais j'essaie encore de tracer mon propre chemin. Alors gardez les yeux ouverts, qui sait ce que je peux bien faire ? » avait confié Jack Schlossberg à CNN en 2012. Un nouveau Camelot et d'autres conquêtes ?

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avant la visite de Bassil en Syrie, Sergueï Lavrov attendu à Beyrouth

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants