Moyen Orient et Monde

Les pourparlers sur la Syrie s’achèvent sans avancée

OLJ
20/05/2017

Les discussions de paix sur la Syrie menées par l'ONU à Genève s'achevaient hier sans avancée, une fois de plus. L'émissaire de l'ONU pour la Syrie, Staffan de Mistura, a bouclé cette semaine de discussions par une conférence de presse. Il s'est entretenu dans la matinée avec la délégation de Damas, dirigée par l'ambassadeur aux Nations unies Bachar al-Jaafari, et a rencontré dans l'après-midi celle du Haut Comité des négociations (HCN) qui réunit l'opposition. Dans la nuit de jeudi à vendredi, huit groupes rebelles ont annoncé suspendre leur participation au HCN pour protester contre le processus de décision pendant les discussions. Mais hier matin, le HCN a annoncé que sa délégation était au complet. À Genève, cinq séries de pourparlers indirects – les deux délégations refusant de se parler face à face – ont déjà été organisées depuis 2016 sur les bords du lac Léman par M. de Mistura, sans résultat, les discussions ayant achoppé à chaque fois sur le sort réservé au président syrien dont l'opposition exige le départ.

Lire aussi à la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour le Liban, Hariri n’était pas démissionnaire

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.