Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

L’armée avance dans le quartier rebelle de Qaboun

Les troupes du régime ont avancé dans un quartier rebelle de Damas en vue de pousser les insurgés à signer un accord d'évacuation, a indiqué hier l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Depuis mercredi soir, « les troupes du régime sont parvenues à avancer dans le quartier de Qaboun », dans l'est de la capitale, a affirmé l'OSDH, qui a précisé que les combats continuaient hier. Elles se sont emparées de quelques immeubles dans le quartier et d'une compagnie d'électricité à la périphérie de ce quartier, un des six secteurs de Damas échappant encore au régime. « Il s'agit d'une nouvelle tentative pour resserrer l'étau autour des rebelles pour les pousser à accepter un accord d'évacuation, a expliqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH. Le régime veut soit les pousser à sortir, soit s'emparer du quartier. » Une source militaire prorégime sur le terrain avait indiqué à l'AFP que les rebelles refusaient d'aller dans la province d'Idleb (Nord-Ouest) après leur évacuation, comme cela a été le cas pour la quasi-totalité des insurgés et civils évacués d'autres régions. Ils réclament d'après cette source de s'installer dans la Ghouta orientale, fief rebelle à l'est de la capitale.
Par ailleurs, les Forces démocratiques syriennes (FDS) ont indiqué hier que les combattants du groupe État islamique leur ont remis le verrou stratégique de Tabqa, avant de prendre la fuite et d'être bombardés par la coalition. « Environ 70 combattants du groupe État islamique ont accepté les conditions des Forces démocratiques syriennes. » Ces conditions comprenaient « le démantèlement des engins explosifs improvisés » autour du barrage, « la remise de toutes leurs armes lourdes » et le « retrait forcé de tous les combattants de l'EI de la ville de Tabqa », a ajouté la coalition. La coalition a ensuite « pisté » ces jihadistes qui quittaient la ville « et a frappé ceux qui pouvaient l'être sans risquer de toucher des civils », a ajouté la coalition dans son communiqué.

Les troupes du régime ont avancé dans un quartier rebelle de Damas en vue de pousser les insurgés à signer un accord d'évacuation, a indiqué hier l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). Depuis mercredi soir, « les troupes du régime sont parvenues à avancer dans le quartier de Qaboun », dans l'est de la capitale, a affirmé l'OSDH, qui a précisé que les combats...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut