Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

Trump ajoute Israël, l'Arabie saoudite à son premier déplacement à l'étranger

Le premier déplacement à l'étranger de Donald Trump depuis son élection inclura des étapes en Israël, au Vatican et en Arabie saoudite, a-t-on appris jeudi de source proche de l'administration, confirmant une information donnée par le site Politico.

Une audience avec le pape François a été fixée le 24 mai au Vatican, précise-t-on de sources informées à Rome.

Ces étapes précéderont le sommet de l'Otan le 25 mai à Bruxelles puis le sommet du G7 en Sicile du 26 et 28 mai, où la présence du président américain était déjà annoncée.

Le mois dernier, on indiquait de source proche de la Maison blanche que Trump envisageait de se rendre en Arabie saoudite autour des dates de son séjour en Europe. Son secrétaire à la Défense, James Mattis, a déjà fait le déplacement à Ryad. Le vice-prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed bin Salman, a été reçu par Trump le 15 mars. Dans son entourage, on évoquait alors un "tournant historique" dans les relations entre les deux pays.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu s'est rendu lui dès février à la Maison blanche, où le président palestinien Mahmoud Abbas a été à son tour reçu mercredi.

Israël et l'Arabie saoudite entretenaient des relations tendues avec Barack Obama, reprochant au prédécesseur de Donald Trump d'être moins préoccupé par les alliances traditionnelles des Etats-Unis que par la recherche d'un accord avec l'Iran sur son programme nucléaire, trouvé à l'été 2015.


Le premier déplacement à l'étranger de Donald Trump depuis son élection inclura des étapes en Israël, au Vatican et en Arabie saoudite, a-t-on appris jeudi de source proche de l'administration, confirmant une information donnée par le site Politico.
Une audience avec le pape François a été fixée le 24 mai au Vatican, précise-t-on de sources informées à Rome.
Ces étapes...