X

Nos Lecteurs ont la Parole

De « Trumpcare » à « Trumpscare »

Sylvio LE BLANC
OLJ
14/04/2017

C'est la peur de perdre leur poste aux élections de mi-mandat de 2018 qui aura convaincu un certain nombre d'élus républicains au Congrès des États-Unis de ne pas suivre le président Donald Trump dans son projet de loi touchant l'Obamacare, la réforme de l'assurance-santé de son prédécesseur, entrée en vigueur en octobre 2013. Le « Trumpcare », qui aurait fait perdre à 24 millions d'États-Uniens leur couverture médicale d'ici à dix ans, est subitement devenu le... « Trumpscare ». En votant pour l'Obamacare en 2010, plusieurs élus démocrates savaient de même qu'ils perdraient leur poste aux élections suivantes de mi-mandat, mais ils ne se sont pas défilés et ont affronté la bête. Les quelque 50 millions d'États-Uniens recevant depuis lors une couverture médicale de base leur doivent une fière chandelle.Si une majorité d'États-Uniens ne veulent pas voir Obamacare démantelé, ils savent quoi faire en 2018, soit mettre les républicains en minorité au Congrès, en attendant de remplacer Trump à la présidence en 2020.

Sylvio LE BLANC
Montréal Québec

À la une

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Amal et le Hezbollah veulent privilégier les structures partisanes

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le Joy de Patou de tante Hoda

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.