Rechercher
Rechercher

Liban

Disparition de Samir Frangié : L’hommage des compagnons de route

– Le Premier ministre, Saad Hariri : « Avec le décès de notre ami Samir Frangié, nous perdons aujourd'hui l'un des principaux symboles de la glorieuse intifada du 14 Mars qui a joué un rôle fondamental pour mettre fin à la tutelle syrienne sur le Liban et qui a constitué une riposte à l'assassinat du président martyr Rafic Hariri. Notre ami Samir Frangié est resté fidèle aux principes et aux fondements de la révolution du Cèdre, en dépit de tous les défis et dangers. Il est resté attaché, jusqu'au bout, à la souveraineté, à l'indépendance et au vivre-ensemble. »

– Walid Joumblatt, sur son compte Twitter : « Adieu Samir, adieu le meilleur des camarades et amis, adieu chevalier de la paix, de l'amour et du dialogue, adieu pilier de la révolution du Cèdre. »

– Marwan Hamadé, dans une déclaration à partir des États-Unis : « Mon cher Samir, si je ne t'ai pas fait mes adieux hier, c'est qu'après tous nos combats pour le Liban, je me bats de l'étranger contre tous les maux qui nous affectent. Et comme le disait Prévert, "il n'y a plus d'après". Ce n'est pas Saint-Germain-des-Prés que nous évoquons aujourd'hui, mais un pays exsangue, une liberté asphyxiée, une illusion perdue, où la trahison bouscule la corruption dans une course à l'abîme. Tu n'as pu supporter tout cela. Ceux qui restent ne peuvent que faire sur ta tombe un dernier serment : ils ne passeront pas. »

– L'ancien Premier ministre Nagib Mikati : « Nous perdons aujourd'hui Samir Frangié, le fils d'une grande famille nationale, qui fut un penseur hors du commun et qui avait une vision perspicace. Il a défendu le modèle libanais, comme source de richesse, et il s'est toujours distingué par le respect de l'avis de l'autre. »

– Melhem Riachi, ministre de l'Information (Forces libanaises), sur son compte Twitter : « Une stature nationale, démocratique et noble. Un maître de la résistance pacifique. Samir Frangié est parti, mais il ne nous quittera pas. »

– L'ancien Premier ministre Fouad Siniora, sur son compte Twtter : « La perte que nous avons subie avec le départ de Samir Frangié ne pourrait être compensée que par le retour aux principes et aux fondamentaux. »

– Farès Souhaid, ancien député, secrétaire général du 14 Mars, sur son compte Twitter : « Mon compagnon de route et mon maître, Samir bey Frangié, le bey rouge, le bey de Kornet Chehwan, le bey de l'intifada de l'indépendance. »

– L'Université Saint-Joseph : « L'Université Saint-Joseph se souvient de l'ancien député Samir Frangié comme étudiant et diplômé de la faculté de droit et proche ami de son ancien recteur, le père Sélim Abou. »

– Jean-Pierre Perrin, journaliste français, sur son compte Twitter : « La liberté est en deuil. Le pur Samir Frangié n'est plus. Les salauds à Damas rient. Les hypocrites à Beyrouth font semblant d'être tristes. »

– Michel Moawad, président du Mouvement de l'indépendance, sur son compte Twitter : « Samir Frangié fut l'un des symboles de l'intifada de l'indépendance, du mouvement du 14 Mars, de Kornet Chehwan, et l'un des artisans des retrouvailles interlibanaises au Bristol face à la tutelle. »

– Ziad Maged, politologue et professeur universitaire, sur son compte Twitter : « Adieu Samir Frangié, le camarade et ami qui n'a jamais fléchi devant la fatigue et qui n'a jamais perdu espoir. Il était le président de notre République victime, la République des citoyens et citoyennes du Liban. »

 

Lire aussi

Samir Frangié, l'homme qui donnait à la politique ses lettres de noblesse

Samir Frangié, artisan de paix, orfèvre du vivre-ensemble

 


– Le Premier ministre, Saad Hariri : « Avec le décès de notre ami Samir Frangié, nous perdons aujourd'hui l'un des principaux symboles de la glorieuse intifada du 14 Mars qui a joué un rôle fondamental pour mettre fin à la tutelle syrienne sur le Liban et qui a constitué une riposte à l'assassinat du président martyr Rafic Hariri. Notre ami Samir Frangié est resté fidèle aux...

commentaires (2)

UN VRAI FILS DU LIBAN A L,APPARTENANCE UNIQUEMENT NATIONALE NOUS A QUITTE ! ALLAH YIRHAMOU...

L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

12 h 06, le 12 avril 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • UN VRAI FILS DU LIBAN A L,APPARTENANCE UNIQUEMENT NATIONALE NOUS A QUITTE ! ALLAH YIRHAMOU...

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    12 h 06, le 12 avril 2017

  • Très bel hommage de Marwan Hamadé envers notre cher ami et camarade de promotion a Jamhour Samir Frangié.

    Tabet Ibrahim

    08 h 05, le 12 avril 2017

Retour en haut