Dernières Infos

Syrie : des centaines de déplacés fuient les combats près de Tabqa

AFP
30/03/2017

Les combats entre des jihadistes et une alliance kurdo-arabe se poursuivaient jeudi près de la ville de Tabqa dans le nord syrien, poussant des centaines de civils à fuir les bombardements dans la zone.

A bord de tracteurs, de motos ou à dos d'ânes, des centaines d'hommes et de femmes de tous âges, ainsi que des enfants, ont traversé la localité de Souaidiya Saghira, à quelques km au nord de Tabqa, a constaté un photographe de l'AFP.

Ils se dirigeaient vers des zones sûres reprises par les Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le cadre de leur offensive pour chasser le groupe Etat islamique (EI) de son dernier grand fief en Syrie Raqqa. Les FDS se battent pour s'emparer de Tabqa, une localité clé pour poursuivre leur avancée vers Raqqa.

Le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) Rami Abdel Rahmane a indiqué que la poursuite des combats jeudi près de Tabqa avait été accompagnée par "le déplacement de centaines de personnes fuyant la ville et ses environs en bateaux en direction de la rive nord de l'Euphrate".

Des dizaines de déplacés ont été conduits par les FDS vers la localité d'al-Mahmoudli où ils ont pu trouver un refuge temporaire dans une école. Les femmes et les hommes ont été séparés et leurs affaires fouillées.
"Nous avons fui les balles, les coups, ils nous ont fait détester la vie", affirme Ahmad Ibrahim, un déplacé de 50 ans traversant Souidiya Saghira en allusion aux jihadistes. A l'école d'al-Mahmoudli, Moussa Issa, 70 ans, raconte comment l'EI a menacé de brûler les tentes des déplacés restés près de leur village. "C'est un miracle" d'avoir pu fuir, dit-il.

L'EI cherche à freiner l'avancée des FDS qui encerclent progressivement Raqqa et se sont emparées dimanche de l'aéroport militaire de Tabqa sans toutefois parvenir jusqu'à la ville éponyme, à 3 km plus au nord.
Le correspondant de l'AFP a entendu des explosions provenant des combats et aperçu les avions de la coalition internationale antijihadistes conduite par les Etats-Unis survoler le secteur.

"Les opérations militaires se poursuivent", a affirmé à l'AFP un commandant des FDS, précisant que l'objectif était de "prendre la ville de Tabqa et ses environs pour (lancer l'assaut) en direction du front sud de la ville de Raqqa".
Les FDS ont lancé en novembre une offensive baptisée "Colère de l'Euphrate" pour reprendre la ville de Raqqa.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Budget : le face-à-face Gebran Bassil-Ali Hassan Khalil

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants