Liban

Khatib ordonne la fermeture d’une tannerie au Liban-Nord

Environnement
OLJ
30/03/2017

Le ministre de l'Environnement, Tarek el-Khatib, a effectué hier une tournée au Liban-Nord auprès de diverses usines et entreprises pour évaluer leur impact sur la région.
Cette tournée a englobé les usines de Chekka et de Salaata, des carrières au Koura et une tannerie à Kfarhazir.
À Salaata, le ministre de l'Environnement s'est entretenu avec les responsables de la Lebanon Chemical Company, qui produit notamment de l'acide sulfurique, de l'acide phosphorique et de l'engrais. Il a inspecté la qualité de l'eau qui émane de l'usine et se jette dans la mer. M. Khatib avait reçu des plaintes de riverains concernant la pollution de l'eau, notamment pour ce qui a trait à sa couleur. Prenant la parole, il a souligné l'importance de « l'industrie moderne qui protège l'environnement ». Il est convenu également avec les responsables de l'usine de prélever des échantillons de l'eau usée évacuée dans la mer afin que des analyses soient effectuées par le ministère de l'Environnement.
À Chekka, M. Khatib s'est rendu à la Cimenterie du Liban, où il a mis l'accent sur la pureté de l'air. « Nous n'avons pas de plan de fermer l'usine, mais la situation est inadmissible. Vous vivez dans cette région avec vos enfants et vous respirez de l'air pollué. Nous ne voulons pas que les riverains tombent malades ou meurent à cause de la pollution. Nous vous invitons à traiter sérieusement le dossier de la pollution de l'air et à améliorer la qualité des filtres installés aux cheminées », a-t-il dit.
Commentant les carrières de Kfarhazir, il a estimé qu'elles constituent une destruction totale de l'environnement et il a appelé à réhabiliter l'espace saccagé.
Également à Kfarhazir, le ministre de l'Environnement a ordonné la fermeture d'une tannerie qui ne respecte pas les normes en vigueur. Elle appartient à un membre du conseil municipal du village voisin de Afseddik, Maamoun Issa.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants