X

Liban

Aoun rencontre Gutteres ; Hariri à Riyad

Amman
OLJ
30/03/2017

Le président de la République Michel Aoun a poursuivi hier ses contacts en marge du sommet arabe qui s'est tenu à Amman. Le président Aoun s'est entretenu dans ce cadre avec plusieurs dirigeants de la région. Il a notamment rencontré le roi Salmane d'Arabie saoudite au King Hussein Convention Center. La discussion a été axée sur les relations bilatérales et les développements sur le plan régional.
M. Aoun s'est réuni avec le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, en présence du ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil et des membres de la délégation accompagnant le président. Au cours de la réunion, le président a fait part au secrétaire général de l'ONU de la volonté du Liban d'être un centre pour le dialogue entre les religions et les civilisations.
La discussion a été également centrée sur la situation en Syrie. Dans ce cadre, le président a insisté sur la nécessité de favoriser une solution politique à la crise actuelle de manière à mettre fin à la souffrance des réfugiés syriens.
Pour sa part, M. Guterres a affirmé que l'ONU continuera à soutenir le Liban, faisant remarquer qu'il apprécie ce que le Liban est en train d'offrir aux réfugiés syriens. Il a félicité M. Aoun pour son élection à la tête de l'État libanais, estimant que son accès à la présidence est en mesure de rendre au Liban sa capacité de jouer un rôle de premier plan sur la scène internationale.
À l'issue de la réunion, M. Guterres a déclaré qu'il s'est attardé avec le président Aoun sur le dossier de la crise syrienne et sur le besoin de recourir à une solution politique. « La discussion a également porté sur la nécessité de soutenir le Liban, la Jordanie et tous les pays accueillant les déplacés syriens sur leur territoire et souffrant de répercussions assez négatives sur leur économie et leur sécurité, ce qui exige un plus grand soutien de la part de la communauté internationale », a-t-il ajouté.
Le chef de l'État s'est ensuite entretenu avec l'émir du Koweït, le cheikh Sabah al-Ahmad al-Sabah. La discussion a été axée sur les relations bilatérales et les développements sur le plan régional. L'émir du Koweït a adressé, une nouvelle fois, une invitation officielle à M. Aoun à se rendre au Koweït.
Le président de la République Michel Aoun s'est également entretenu avec le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, et le président palestinien, Mahmoud Abbas. De son côté, le Premier ministre Saad Hariri a quitté hier en fin d'après-midi Amman pour Riyad, en Arabie saoudite, à bord de l'avion du roi Salmane.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants