Dernières Infos

Turquie : les Etats-Unis s'expliquent sur un appel à un suspect du putsch

AFP
29/03/2017

Les Etats-Unis se sont expliqués mercredi sur un appel téléphonique de leur consulat d'Istanbul à un meneur présumé du putsch avorté en Turquie, révélé par la presse turque à la veille d'une visite du secrétaire d'Etat Rex Tillerson.

Dans un communiqué publié sur son site, l'ambassade des Etats-Unis à Ankara a confirmé que son consulat général à Istanbul avait appelé le 21 juillet, moins d'une semaine après la tentative de putsch, un numéro appartenant à Adil Öksüz. Cet appel avait été révélé par la presse turque. L'ambassade n'a pas précisé si le consulat était parvenu à parler à M. Öksüz, présenté par Ankara comme l'un des principaux organisateurs du putsch manqué du 15 juillet.

"La police turque a appelé la représentation américaine en Turquie pour demander notre aide afin d'empêcher Adil Öksüz de fuir la Turquie. Nous avons alors révoqué son visa et, comme l'exige la loi américaine, nous avons essayé de le joindre pour l'en informer", explique l'ambassade. "Loin d'être suspect, cet appel du consulat général illustre l'étroite coopération entre les forces de l'ordre américaines et turques après la tentative de coup d'Etat", insiste l'ambassade.

Arrêté juste après la tentative de putsch, M. Öksüz a été relâché dans les jours suivants dans des circonstances floues. Les autorités turques affirment depuis le rechercher activement et ont promis une récompense pour toute information menant à sa capture. Les dirigeants turcs imputent la tentative de putsch à la mouvance du prédicateur Fethullah Gülen, exilé aux Etats-Unis. Ankara réclame régulièrement son extradition.

Dès les jours qui ont suivi le putsch avorté, des responsables turcs avaient ouvertement accusé les Etats-Unis d'être liés au coup de force, contraignant l'ambassadeur américain John Bass à démentir ces allégations lors d'un entretien à la télévision turque.

Plusieurs journaux proches du pouvoir turc ont profité de la révélation de l'appel téléphonique mercredi pour semer le doute : "Argumentaire intéressant de l'ambassade", se gaussait ainsi Yeni Safak, tandis que celui de Sabah qualifiait le communiqué de "déroutant".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

Les changeurs, nouveaux rois des dollars

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez maintenant la communauté des abonnés en vous abonnant dès 1$

Je poursuis la lecture

4

articles restants