Dernières Infos

Brexit: Le sort des citoyens européens, une "priorité", affirme May

La Première ministre britannique Theresa May a appelé mercredi les députés et le peuple britannique à se "rassembler" pour obtenir "le meilleur accord possible" avec l'Union européenne après le déclenchement du Brexit, soulignant qu'il n'y avait "pas de retour en arrière possible".

"C'est maintenant le moment pour nous de nous rassembler et de travailler au meilleur accord possible", a-t-elle dit devant les députés ajoutant que c'était "un moment historique".
Theresa May a également qualifié le sort des citoyens européens vivant au Royaume-Uni de "priorité".
"Nous chercherons à garantir les droits des citoyens européens qui vivent déjà au Royaume-Uni... aussi rapidement que nous le pourrons.", a-t-elle dit, alors que cette question a été identifiée comme un des points de blocage avant même le lancement des négociations. "Ce sera une priorité immédiate", a-t-elle dit.

Mme May a admis qu'il y aurait "des conséquences", notamment économiques pour son pays. Mais "des jours meilleurs" se profilent, a-t-elle ajouté, appelant le pays à rester uni face aux soubresauts qui l'attendent.

"J'ai fait le choix de croire au Royaume-Uni et à l'idée que nos meilleurs jours sont devant nous", a-t-elle dit, insistant sur "l'opportunité unique" que représente pour le pays sa sortie de l'UE.
Elle a également promis que le Royaume-Uni comptait rester "le meilleur ami" de l'Union européenne à 27 tout en s'ouvrant "au-delà des frontières de l'Europe".


La Première ministre britannique Theresa May a appelé mercredi les députés et le peuple britannique à se "rassembler" pour obtenir "le meilleur accord possible" avec l'Union européenne après le déclenchement du Brexit, soulignant qu'il n'y avait "pas de retour en arrière possible".


"C'est maintenant le moment pour nous de nous rassembler et de travailler au meilleur accord...