Liban

La grotte de Jeita orpheline

Joe ZGHEIB | OLJ
29/03/2017

Un mauvais caractère a disparu, mais derrière ce visage, un être authentique et affectueux se cachait. Quelqu'un qui n'a jamais voulu faire de compromission sur les valeurs et les principes, et ne cachait pas sa désapprobation quand ils étaient bafoués.
Il était toujours présent pour tous ceux qui en avaient besoin, il n'a jamais lésiné pour leur venir en aide. Très exigeant avec lui-même et d'une rigueur inflexible, il en demandait autant des autres. Il aimait ou n'aimait pas, mais jamais il a fait semblant.
Est-ce cela le mauvais caractère ?
Sami Karkabi est parti, laissant derrière lui des réalisations colossales, pour ne citer que Jeita.
C'est un pionnier de la spéléologie au Liban, fondateur du Spéléo Club du Liban et aussi de l'Union internationale de spéléologie.
Passionné du Liban, il l'a connu mieux que tout autre personne.
Plongeur professionnel, il a connu les fonds sous-marins dans leurs moindres méandres et a même été dynamité, perdant une bonne partie de son ouïe parce qu'il a été pris pour un banc de poissons.
Spéléologue sans pareil, le sous-sol libanais n'avait aucun secret pour lui.
Skieur, marcheur, photographe, connaisseur de la flore et de la faune libanaises, il leur a consacré une grande partie de ses recherches.
Voyageur, aventurier, beaucoup de pays lui ont livré leurs secrets, dont l'Éthiopie où il a participé à des fouilles sur la préhistoire.
Il a laissé des articles et des ouvrages qui en disent long sur son parcours.
Fin connaisseur, jouissant d'un flair inégalable, nous pouvons dire sans hésitation qu'il a été derrière le lancement de plusieurs peintres, sculpteurs et autres...
Sociable, amoureux de la vie, ses amis étaient très nombreux malgré son caractère très spécial.
Tout a une fin, mais Sami reste, à travers ses réalisations et son souvenir, intemporel.
N'est-ce pas cela l'immortalité de l'âme ?

Joe ZGHEIB
Spéléo

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Avec le début de la prospection, le Liban face à de nouvelles perspectives

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Le magazine économique du groupe

À table

Quatre mouloukhyés à goûter

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants