Économie

Brèves

OLJ
29/03/2017

États-Unis
Le moral des ménages au plus haut depuis presque 17 ans

Le moral des ménages aux États-Unis s'est encore amélioré en mars pour atteindre son plus haut niveau depuis presque 17 ans, selon l'indice publié hier par le Conference Board. L'indice a gagné 9,5 points pour atteindre 125,6 points le mois dernier, son plus haut niveau depuis décembre 2000. Cette performance a surpris les analystes qui s'attendaient à un léger recul. La proportion de consommateurs plus optimistes sur l'économie est ainsi passée de 23,9 % à 27,1 % en un mois, selon l'institut.

Investissement
Riyad et Amman signent des accords de coopération pour 3,5 milliards de dollars

L'Arabie saoudite et la Jordanie ont signé une série d'accords de coopération d'une valeur de 3,5 milliards de dollars, à l'occasion d'une visite dans le royaume du roi saoudien Salmane, a rapporté hier l'agence officielle jordanienne Pétra.
Les 15 accords de coopération ont été conclus lundi soir peu après l'arrivée à Amman du monarque saoudien qui doit participer aujourd'hui au sommet annuel de la Ligue arabe. Ils portent sur la création d'un fonds conjoint pour la promotion des investissements, sur des projets dans les domaines de l'énergie, l'environnement, la santé, l'habitat et l'eau, selon l'agence.

Commerce
Hong Kong rouvre son marché à la viande brésilienne

Le Brésil, touché par un scandale de viande avariée, a obtenu hier la reprise des exportations vers Hong Kong, son premier acheteur de viande bovine, qui a levé l'embargo total, a indiqué le gouvernement brésilien. Seules restent bloquées les marchandises en provenance des 21 usines visées par l'enquête. Samedi, trois marchés importants, la Chine, le Chili et l'Égypte, avaient déjà pris des mesures similaires, une nouvelle rassurante pour un secteur-clé de l'économie brésilienne, qui emploie 6 millions de personnes et a rapporté plus 13 milliards de dollars l'an dernier.
Le scandale a éclaté le 17 mars, quand la police brésilienne a découvert que d'importants négociants avaient corrompu des inspecteurs des services d'hygiène pour certifier de la viande avariée comme étant propre à la consommation.

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

«Ya aayb el-choum»

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants