Dernières Infos

Avancée de rebelles alliés à des jihadistes dans le centre de la Syrie

AFP
23/03/2017

Des rebelles syriens alliés à des jihadistes ont pris jeudi de nouveaux secteurs aux forces gouvernementales dans le cadre d'une offensive dans la province centrale de Hama, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Selon l'ONG basée en Grande-Bretagne, les rebelles et les jihadistes ont capturé 11 localités et villages depuis le lancement de leur offensive surprise mardi.

Contrôler la province de Hama revêt une importance stratégique pour le gouvernement car cela lui permet d'isoler la province voisine d'Idleb, en majorité contrôlée par les forces de l'opposition, de celle de Damas, plus au sud, et de celle de Lattaquié, plus à l'ouest, deux fiefs du régime.

L'OSDH a fait état de combats dans le nord et dans le nord-est de la province, avec des frappes aériennes du régime visant des secteurs tombés ces derniers jours aux mains des rebelles.

Trois villages ont été capturés dans la nuit et jeudi matin, avec les forces rebelles s'approchant de la ville de Maan.

En 2014, les forces gouvernementales avaient repris cette ville à des combattants islamistes qui y avaient tué au moins 25 membres de la minorité alaouite, à laquelle appartient le président Bachar el-Assad.

L'offensive a été lancée par Tahrir al-Cham, une alliance dominée par Fateh el-Cham, l'ex-branche syrienne d'el-Qaëda.
Selon l'OSDH, ces forces se trouvent désormais à 4 km de la capitale provinciale Hama, aux mains des forces gouvernementales.

Un correspondant de l'AFP dans le nord de la province a fait état de frappes menées par des avions du régime sur des secteurs pris par les forces rebelles et jihadistes.
Il a dit entendre le bruit de combats et voir de petits groupes de gens fuir les violences, la plupart à bord de voitures.

L'ONG Save the Children a affirmé mercredi qu'au moins 10.000 personnes avaient été récemment forcées de fuir leur foyer de la région de Hama.

Ces dernières violences surviennent au moment où de difficiles négociations de paix sur la Syrie reprennent jeudi à Genève.

Le conflit en Syrie a fait plus de 320.000 morts et provoqué le déplacement de plus de la moitié de la population.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué