Dernières Infos

Brésil : un militant du mouvement des sans-terre tué à l'hôpital

AFP
22/03/2017

Un militant du Mouvement brésilien des sans-terre (MST) a été assassiné lundi par un groupe de cinq personnes lourdement armées alors qu'il se trouvait à l'hôpital de Parauapebas (nordeste), ont annoncé mercredi les autorités locales.

Selon les services municipaux de cette ville de l'État du Para, Waldomiro Costa Pereira était arrivé à l'hôpital samedi dernier, après avoir déjà été blessé par balle, à la tête et au cou.
L'assassinat a eu lieu lundi à 3h00 du matin, alors qu'il se trouvait dans l'unité de soins intensifs, après avoir été opéré.
"Cinq hommes fortement armés ont menacé les gardiens avant de pénétrer dans l'hôpital, où ils se sont dirigés vers le lit de la victime pour lui tirer dessus", ont expliqué les services municipaux.

Le MST a témoigné dans un communiqué sa "solidarité à la famille et aux amis de Waldomiro Costa Pereira", qui militait pour le mouvement depuis 1996, et a affirmé "de pas connaître les motivations de l'assassinat".

Employé municipal de Parauapebas, il ne faisait plus partie de la direction du MST, a précisé le mouvement.
Selon l'ONG "De Olho nos ruralistas", qui, comme le MST, milite pour la réforme agraire au Brésil, Waldomiro Costa Pereira est un survivant du massacre d'Eldorado dos Carajás, à 70 km de Parauapebas, dans lequel 19 travailleurs ruraux sans-terre avaient péri lors de confrontations avec la police, en 1996.

D'après les donnés de la Commission Pastorale de la Terre (CPT), 61 personnes ont été assassinées en 2016 lors de conflits ruraux.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué