X

Sport

Vesnina au bout du suspense

Indian Wells
OLJ
21/03/2017 | 00h30

La Russe Elena Vesnina a remporté dimanche, à 30 ans, le titre le plus important de sa carrière en battant sa compatriote Svetlana Kuznetsova au terme d'une finale-marathon à Indian Wells (6-7 (6/8), 7-5, 6-4).
Pour sa première finale dans un tournoi WTA Premier Mandatory, les plus importants après ceux du grand chelem, Vesnina n'a pas tremblé. Il lui a certes fallu trois heures, soit la plus longue finale de l'histoire du tournoi californien, pour venir à bout de Kuznetsova, mais elle a conclu en beauté sa belle quinzaine californienne. Alors qu'elle était tombée en 2016 dès le premier tour, Vesnina, qui s'est constituée un beau palmarès en double, a éliminé plusieurs joueuses de renom, dont la n° 1 mondiale, l'Allemande Angelique Kerber, et l'Américaine Venus Williams.
Après deux premières manches très disputées, celle qui était encore dimanche 15e mondiale a semblé craquer. Elle a été menée 4-2, mais elle s'est relancée avec son service et en abrégeant les longs échanges initiaux. « Même quand j'étais menée, je ne pensais pas à la fin du match qui pourrait vite arriver. J'ai pris les jeux les uns après les autres en me disant : N'abandonne pas », a-t-elle expliqué. « Seul un titre du grand chelem est plus important qu'un titre ici, c'est énorme », a souligné la championne olympique 2016 de double. Elle s'est ainsi offert son troisième titre WTA, confirmant que sa surprenante demi-finale de Wimbledon 2016 n'était pas le fruit du hasard. Hier, elle est remontée au 13e rang mondial, le meilleur classement de sa carrière en simple.
De son côté, Kuznetsova reste bloquée à 17 titres et a perdu pour la troisième fois de sa carrière, après 2007 et 2008, en finale à Indian Wells. « Je ne me suis pas sentie super sur le court, parce qu'elle était très agressive », a regretté celle qui compte deux titres du grand chelem (Roland-Garros 2009, US Open 2004) à son palmarès. « Je n'ai en outre pas très bien servi. Même à 4-1 au 2e set, je n'étais pas très bien. Bien sûr, il y avait de la tension, mais je ne sais pas pourquoi certains jours on se sent moins bien que d'autres », a souligné Kuznetsova, qui aura 32 ans en juin prochain.

(Source : AFP)

Retour à la page "Sport"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.