Rechercher
Rechercher

En bref

Retour du caméléon avec le remake de « Suspiria »

Photo extraite du compte Instagram « Tildaswintonislove ».

Célèbre pour ses rôles atypiques et oscarisée pour sa performance dans un second rôle dans le film Michael Clayton (2007), Tilda Swinton obtient le surnom de « caméléon » après s'être métamorphosée dans plusieurs films. Un de ses rôles les plus marquants était lorsqu'elle a interprété en 2014 le rôle d'une vieille dame, dans le film The Grand Budapest Hotel de Wes Anderson. Une apparition très brève, mais néanmoins époustouflante.
« Mais qui se cache derrière ce masque », criait Stewart Granger dans le film Scaramouche. Pour Tilda Swinton, point de masque mais un ajout de prothèses et un maquillage, opérés sur les plateaux de tournage, qui rendent la performance encore plus étonnante que les autres.
C'est donc dans le remake de Suspiria que la comédienne anglaise offre à voir sa transformation la plus dramatique à ce jour. Le film, déjà en postproduction et dont la sortie en salle est prévue pour cette année, n'est autre que le remake du film d'horreur culte italien, éponyme de Dario Argento (1977). Luca Guadagnino en est l'auteur/réalisateur. À l'affiche du film, les actrices Dakota Johnson (50 Shades of Gray), Chloë Grace Mortez (Kick-Ass) et, bien sûr, la gigantissime Tilda Swinton.

 


Célèbre pour ses rôles atypiques et oscarisée pour sa performance dans un second rôle dans le film Michael Clayton (2007), Tilda Swinton obtient le surnom de « caméléon » après s'être métamorphosée dans plusieurs films. Un de ses rôles les plus marquants était lorsqu'elle a interprété en 2014 le rôle d'une vieille dame, dans le film The Grand Budapest Hotel de Wes...

commentaires (0)

Commentaires (0)