Dernières Infos

Un juif israélien condamné pour avoir poignardé un juif pris pour un Arabe

Un juif israélien a été condamné lundi à onze ans de prison ferme pour avoir poignardé un autre juif qu'il avait pris pour un Arabe, dans un acte de vengeance raciste, a indiqué le tribunal de Haïfa (nord) dans un communiqué.
"L'accusé a poignardé sa victime afin de commettre un acte de vengeance raciste", dit le jugement.

L'accusé, Shlomo Haïm Pinto, habitant de Kyriat Ata (nord) âgé de 32 ans, avait décidé de "tuer un Arabe", selon le verdict, dans un contexte de violences quasiment quotidiennes. Armé d'un couteau de cuisine, il avait poignardé un employé d'un supermarché, le prenant à tort pour un Arabe le 13 octobre 2015.

L'assaillant, qui a reconnu son acte, a invoqué la folie mais a été considéré comme sain d'esprit par les juges qui l'ont condamné pour tentative de meurtre et détention d'arme avec l'intention de tuer pour des motifs racistes.

Sa victime, seulement blessée, recevra 50.000 shekels (12.800 euros) de son agresseur, qui a également écopé d'une peine de 18 mois de prison avec sursis.

Une vague de violences entre Israéliens et Palestiniens, qui a débuté à l'automne 2015, a coûté la vie à 252 Palestiniens, 40 Israéliens, deux Américains, un Jordanien, un Erythréen et un Soudanais, selon un décompte de l'AFP. La plupart des Palestiniens tués sont des auteurs ou auteurs présumés d'attaques anti-israéliennes, souvent commises par des jeunes isolés.


Un juif israélien a été condamné lundi à onze ans de prison ferme pour avoir poignardé un autre juif qu'il avait pris pour un Arabe, dans un acte de vengeance raciste, a indiqué le tribunal de Haïfa (nord) dans un communiqué.
"L'accusé a poignardé sa victime afin de commettre un acte de vengeance raciste", dit le jugement.

L'accusé, Shlomo Haïm Pinto, habitant de...