Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde - Yémen

El-Qaëda se retire de deux localités du Sud

La marine américaine renforce sa présence en envoyant un navire patrouiller dans le détroit stratégique de Bab al-Mandeb.

Le navire destroyer USS Cole à Norfolk, en Virginie, le 3 juin dernier. Photo Reuters

Des combattants d'el-Qaëda se sont retirés hier de deux localités du sud du Yémen qu'ils avaient prises jeudi, après un mouvement de protestation de la population, a indiqué un responsable de l'administration locale. « Les combattants d'el-Qaëda se sont retirés de Loder et de Chaqra après des rassemblements de protestation de la population », a déclaré ce responsable sous le couvert de l'anonymat. « Les habitants des deux localités ont affirmé pendant ces rassemblements qu'ils étaient prêts à prendre les armes » contre les jihadistes, a-t-il ajouté. Ces derniers se sont repliés, selon lui, sur les hauteurs environnantes.
L'entrée des jihadistes jeudi soir à Loder et à Chaqra, dans la province d'Abyane, a été facilitée par le retrait des forces progouvernementales qui protestaient contre le retard de leurs salaires impayés, avait déclaré un responsable des services de sécurité. Plus tôt, le réseau extrémiste avait reconquis Ahwar, un autre village d'Abyane, où il maintenait hier une présence armée, selon des sources tribales. « Nos forces se plaignaient aussi d'un manque de moyens, notamment des armes, pour affronter les jihadistes, qui ont intensifié leurs attaques », a ajouté le responsable des services de sécurité.
Les combattants d'el-Qaëda se sont déployés dans Loder et Chaqra où ils ont mis en place des barrages de contrôle et fait sauter, avec des explosifs, deux bâtiments des services de sécurité, a encore dit le responsable.Des sources tribales ont dit redouter que les jihadistes reprennent aussi Zinjibar, le chef-lieu d'Abyane, d'où ils avaient été chassés, ainsi que l'ensemble des localités de la province, l'été dernier par les forces pro-Hadi.

Patrouille navale
Jeudi, six policiers qui faisaient partie d'un convoi des forces de sécurité, qui se sont retirés de Loder pour se rendre à Aden, ont été tués dans une embuscade imputée à el-Qaëda, avaient rapporté des sources des services de sécurité.
Des sources tribales avaient fait état de bombardements navals « probablement américains » jeudi contre la localité montagneuse de Khabar al-Maraqcha, connue pour être un repaire d'el-Qaëda dans la province d'Abyane. Mais le Pentagone a démenti hier un tel bombardement. « Ce n'est pas vrai », a déclaré son porte-parole Jeff Davis lors d'un point de presse. La marine américaine a par ailleurs renforcé sa présence dans le pays, envoyant un navire patrouiller dans le détroit stratégique de Bab al-Mandeb, à la sortie de la mer Rouge, selon un responsable américain de la Défense, hier. L'envoi du destroyer USS Cole dans la zone du détroit fait suite à l'attaque d'une frégate saoudienne en début de semaine par les rebelles houthis, selon cette source. La frégate saoudienne a été attaquée par trois embarcations rebelles à l'ouest de la ville portuaire yéménite de Hodeida, contrôlée par les Houthis soutenus par l'Iran. L'un des bateaux pilotés par des kamikazes est venu heurter l'arrière de la frégate, provoquant une puissante explosion qui a tué deux marins saoudiens.
Le Pentagone craint que le conflit qui oppose, au Yémen, les rebelles houthis soutenus par l'Iran aux forces loyalistes soutenues par une coalition arabe dirigée par l'Arabie saoudite ne s'étende dans les eaux du détroit, l'un des points de passage maritime les plus importants du monde. Jeudi, un porte-parole du Pentagone avait notamment affirmé que les rebelles houthis avaient miné les abords du port de Mocha, créant potentiellement un danger pour la navigation.

(Source : AFP)


Des combattants d'el-Qaëda se sont retirés hier de deux localités du sud du Yémen qu'ils avaient prises jeudi, après un mouvement de protestation de la population, a indiqué un responsable de l'administration locale. « Les combattants d'el-Qaëda se sont retirés de Loder et de Chaqra après des rassemblements de protestation de la population », a déclaré ce responsable sous le...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut