Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Des entités basées au Liban touchées par les sanctions US

L'administration du président américain Donald Trump a mis à exécution hier ses menaces de durcissement contre l'Iran en sanctionnant son programme de missiles balistiques.
Aux termes de ces sanctions, qui visent notamment un réseau de soutien basé au Liban, aux Émirats arabes unis et en Chine, les personnes et entités ciblées voient leurs éventuels avoirs aux États-Unis gelés et ne peuvent plus faire de transaction avec des structures américaines.
Les deux ressortissants et les quatre entités libanaises visés par les nouvelles sanctions sont : Yahya el-Hajj (alias Yahya al-Haj, alias Yehia Issa Mohammad), Muhammad 'Abd-al-Amir Farhat (alias Mohammad Farhat, alias Mohammad Abdul Amir Farhat), Maher Trading and Construction Company (alias Maher Trading and Engineering, alias Maher Company), Mirage for Engineering and Trading (alias Mirage for Engineering), Mirage for Waste Management and Environmental Services SARL, Reem Pharmaceutical (alias Reem Pharmaceutical, LCC ; alias Reem Pharmaceutical, SARL ; alias Reem Pharmaceutical, SAL).
Ce nouvel arsenal a été dévoilé après une série de menaces proférées ces derniers jours par Washington contre Téhéran, les deux gouvernements n'ayant plus de relations diplomatiques depuis 1980, dans la foulée de la révolution islamique de 1979.


L'administration du président américain Donald Trump a mis à exécution hier ses menaces de durcissement contre l'Iran en sanctionnant son programme de missiles balistiques.Aux termes de ces sanctions, qui visent notamment un réseau de soutien basé au Liban, aux Émirats arabes unis et en Chine, les personnes et entités ciblées voient leurs éventuels avoirs aux États-Unis gelés et ne...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut