Carlo Massoud

Ce qu’en dit le maître - Nicolas Bellavance LeCompte

OLJ
21/01/2017

Quand j'ai rencontré Carlo pour la première fois en 2012, j'ai vu en lui une force créative qu'on ne rencontre pas souvent dans une carrière de galeriste. Carlo a une sorte de fraîcheur et de simplicité dans sa manière de créer qui fait sa force. Il a une lecture de son environnement très spécifique, il est fasciné par des phénomènes bien particuliers, mais en même temps de différente nature, et les exprime d'une manière claire, vraie, avec une touche d'humour très saisissante. Quand nous avons pris la décision à la galerie de choisir Carlo (avec sa sœur Mary-Lynn) au Cap il y a deux ans pour y créer un projet spécial avec des artisans, ce n'était pas par hasard. Je savais que Carlo allait revenir avec un concept fort et des objets magnifiques. Ce fut le début d'une nouvelle aventure, deux expos spéciales à l'Armory Show à New York, avec un grand écho dans la presse internationale. Carlo a réussi à se démarquer aussi par son caractère unique : il n'est pas le designer industriel classique, mais un créateur qui explore les frontières de la représentation entre le monde de l'art et du design. Carlo a une force et une volonté, rien ne l'arrêtera, tenez-vous prêts pour son prochain projet, il vous épatera !

 

Nicolas Bellavance LeCompte est galeriste.

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.