Dernières Infos

Syrie: l'important groupe rebelle Ahrar al-Cham refuse de se rendre à Astana

AFP
18/01/2017

Un important groupe rebelle islamiste syrien Ahrar al-Cham a annoncé mercredi son refus de participer aux négociations avec le régime prévues à partir du 23 janvier à Astana au Kazakhstan.

Dans un communiqué, Ahrar al-Cham a expliqué son refus notamment par "le non respect du cessez-le-feu" en vigueur en Syrie ainsi que par la poursuite des raids de l'aviation russe, alliée du régime, dans le pays.

Ahrar al-Cham était l'un des sept groupes rebelles à avoir approuvé l'accord de cessez-le-feu avec le régime, sous le parrainage de la Russie et de la Turquie, soutien des rebelles. Ce cessez-le-feu, malgré les nombreuses violations depuis son entrée en vigueur le 30 décembre, a permis de préparer les négociations d'Astana.

La principale violation selon ce groupe rebelle a été commise par le régime dans la localité de Wadi Barada qui abrite la principale structure d'alimentation en eau de Damas. Celle-ci a été endommagée par les combats entraînant d'importantes pénuries d'eau depuis le 22 décembre dans la capitale syrienne.

Les troupes du régime mènent actuellement une offensive pour déloger les rebelles de Wadi Barada, à 15 km de Damas, et reprendre le contrôle des principales sources d'approvisionnement.

"Après de longues discussions, les dirigeants du groupe ont décidé de ne pas participer à la conférence (d'Astana) pour plusieurs raisons", a dit Ahrar al-Cham en citant notamment "l'offensive du régime contre notre peuple à Wadi Barada" et "la poursuite des raids de l'aviation russe qui font des victimes parmi notre peuple".

La délégation des groupes rebelles à Astana sera dirigée par Mohammed Allouche, un dirigeant de Jaich al-Islam. Elle sera aidée par des conseillers de l'opposition politique.

Ahrar al-Cham a néanmoins affirmé qu'il apporterait son "soutien" aux décisions qui seront prises à Astana par les autres groupes rebelles si elles "servent les intérêts de la nation".

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué