Dernières Infos

Un drone israélien tombé en territoire libanais retrouvé par les combattants du Hezbollah, selon al-Manar

Liban
OLJ
17/01/2017

Des combattants du Hezbollah ont retrouvé le drone de reconnaissance israélien tombé lundi en territoire libanais, a annoncé mardi la chaîne du parti chiite, al-Manar. "Le drone a été transporté dans un endroit sûr afin qu'il soit examiné", a précisé la chaîne.

L'armée libanaise, les services de renseignements militaires et la Finul avaient effectué des patrouilles lundi soir dans les régions de Alma el-Chaab, Nakoura et Labouné, et dans les environs de Tyr, au Liban-Sud, après la chute du drone dans la région. Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), l'armée n'a pas pu atteindre le lieu de l'accident en raison de la difficulté d'accès dans la région. De son côté, l'armée israélienne était en état d'alerte maximale et a fait survoler des avions de reconnaissance et des hélicoptères du côté israélien de la frontière.

Israël et le Hezbollah se sont livrés une guerre meurtrière durant l'été 2006. Déclenchée le 12 juillet après la capture à la frontière par le Hezbollah de deux soldats israéliens et la mort de trois autres, la guerre s'est prolongée pendant 34 jours. Les affrontements ont fait 1.200 morts, essentiellement des civils du côté libanais et 160 Israéliens en majorité des militaires. Le Hezbollah avait tiré des milliers de roquettes en direction du secteur nord d'Israël, lequel avait pour sa part mené des raids destructeurs au Liban.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants