Moyen Orient et Monde

Obama reconnaît avoir « sous-estimé » l’impact des piratages russes

OLJ
09/01/2017

Barack Obama a reconnu hier avoir « sous-estimé » l'impact qu'une campagne de piratage et de désinformation pouvait avoir dans les démocraties, deux jours après un rapport des services de renseignements américains sur l'ingérence de la Russie dans la campagne électorale. Dans une interview à la chaîne ABC, le président américain a toutefois nié avoir sous-estimé son homologue russe Vladimir Poutine qui, selon les espions américains, a orchestré cette campagne d'attaques informatiques et de manipulation des médias destinée à favoriser l'élection de Donald Trump au détriment d'Hillary Clinton, ce que le Kremlin dément. M. Obama a noté que, parmi les pays alliés des Américains faisant partie de l'Otan, plusieurs comme la France tiendraient des élections prochainement. « Nous devons être vigilants », a-t-il dit, inquiet d'éventuelles interférences. Selon les services de renseignements américains, l'objectif initial de la campagne de désinformation et de piratage russe était de saper le processus démocratique américain, d'affaiblir une éventuelle présidence Clinton, puis d'augmenter les chances de victoire du milliardaire populiste.

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon OLJ, vous devez au préalable vous identifier.