Rechercher
Rechercher

Déchets

Le ministre de l’Environnement demande une étude sur Costa Brava

Se basant sur un rapport technique effectué par son ministère concernant le site de Costa Brava (littoral de Choueifate), où se trouve l'une des deux décharges établies par le gouvernement et son aire de stockage temporaire de déchets, le nouveau ministre de l'Environnement Tarek el-Khatib a demandé hier « une étude d'impact environnemental définitive dans un délai de deux semaines ».
Il faut dire que ce rapport, dont certains résultats ont été divulgués hier par le ministre, semble accablant pour le chantier de cette décharge, réalisé par un entrepreneur privé, Jihad el-Arab, pour le compte de l'État libanais. « Suite à la visite sur le terrain et à la réunion dans le bureau de l'entrepreneur, il s'est avéré que les déchets parviennent au site par ballots d'une hauteur de quelque neuf mètres, dit le texte. Ces ballots sont ensuite recouverts de couche de terre d'une épaisseur d'environ 50 centimètres, sans qu'il n'y ait de couches de terre pour séparer les ballots les uns des autres. »
Le texte parle de « puanteurs qui se dégagent du site, du fait du mélange d'ordures, dont celles qui sont organiques, avec les remblais qui se trouvent sur un terrain accolé à l'aéroport ». Des odeurs dégagées aussi « par le liquide qui se dégage des déchets et les eaux usées qui se déversent au nord de la décharge ».
Pour ce qui est de la prolifération des oiseaux qui pourraient constituer un risque pour l'aviation civile, le rapport constate de grandes concentrations au large de la mer et vers l'embouchure du fleuve Ghadir, mais pas au-dessus des ballots. Il note que « l'entrepreneur a installé des machines qui imitent le son des aigles, afin d'effrayer les oiseaux ».
Par ailleurs, le rapport s'attaque également aux sites de lavage des sables qui rejettent leurs eaux sales dans la mer à ce même endroit, rappelant que le ministère avait maintes fois, depuis 2014, demandé la fermeture de ces industries illégales.


Se basant sur un rapport technique effectué par son ministère concernant le site de Costa Brava (littoral de Choueifate), où se trouve l'une des deux décharges établies par le gouvernement et son aire de stockage temporaire de déchets, le nouveau ministre de l'Environnement Tarek el-Khatib a demandé hier « une étude d'impact environnemental définitive dans un délai de deux...

commentaires (0)

Commentaires (0)