X

Liban

Les « brigades » d’al-Tawhid défilent sur fond de discours incendiaire de Wahhab

Partis

Ces brigades « ne sont ni militaires, ni sécuritaires, ni anarchiques », affirme l'ancien ministre, qui n'a pas épargné le leadership druze dans ses propos.

S. B. | OLJ
21/11/2016

Un drôle de spectacle que celui de « l'introduction » des brigades d'al-Tawhid hier, dans le village natal de l'ancien ministre Wi'am

Wahhab à Jahiliyé. Des dizaines d'hommes habillés en noir, encagoulés, ont défilé sur fond de musique militaire, d'autres ont fait le spectacle en dévalant la façade du bâtiment blanc devant lequel avait lieu l'événement, à l'aide de cordes. Bref, une représentation qui avait tout du militaire, mais sans les armes.
Wi'am Wahhab, qui est le président du parti Tawhid, a entretenu l'ambiguïté au cours de son discours, en précisant que « malgré toutes les analyses qui se sont multipliées, et qui restent hors propos, ce ne sont pas des brigades militaires, ni sécuritaires, ni anarchiques ». Il a souligné un peu plus loin que « ces brigades civiles refusent l'utilisation des armes sauf quand il s'agit d'autodéfense, en soutien à l'armée libanaise et aux forces de sécurité, si besoin, pour faire face à toute agression israélienne, en tant que partie de la Résistance ». L'Orient-Le Jour n'a pas pu joindre M. Wahhab hier pour plus de clarification sur ces « brigades civiles » préparées à l'autodéfense « en cas de besoin » ...

L'autre point à retenir était dans la salle, parmi les invités. Outre l'ancien ministre Marwan Charbel, des représentants de l'ancien ministre Issam Abou Jamra, de l'ambassade de Russie, de l'ambassadeur de Palestine et du directeur de la Sûreté générale, il y avait deux membres du bureau politique du Hezbollah, Mahmoud Komati et Ali Daher. Le premier s'est exprimé à la tribune « au nom des partis et des forces nationaux », saluant les efforts de la Résistance et de ses martyrs « qui ont protégé le Liban ». En toute fin d'intervention, il a glissé cette phrase : « Les druzes sont nos frères et nos alliés dans la Résistance, et ils œuvrent pour la protection du Golan et de la Syrie. » Selon la chaîne LBCI, des druzes de Syrie étaient présents à l'événement d'hier.

 

(Lire aussi : La naissance de l'équipe Hariri bute encore et encore sur le nœud chiite)

 

Si les brigades ne sont pas militaires, comme il l'affirme, Wi'am Wahhab a toutefois prononcé un discours très politique, dans lequel il a lancé des allusions continues au leader druze Walid Joumblatt, critiquant ses « choix » depuis 2004, notamment en ce qui concerne les alliances proposées aux druzes de Syrie avec les groupes extrémistes. « Vos paris n'ont pas réussi », a-t-il affirmé, estimant que l'influence de la communauté druze a beaucoup régressé ces dernières années. Il a accusé l'actuel leadership de la communauté « de mentir depuis des dizaines d'années », ajoutant qu' « il est temps que nous demandions des comptes ».
Il a poursuivi : « Malgré tous ces propos, pour que nous ne devenions pas des citoyens de seconde zone, je vous appelle tous à la solidarité, Joumblatt, Arslane, Daoud, mais sous la houlette des cheikhs et de personne d'autre. » Tout en assurant qu'il ne préconise pas la solidarité pour des postes donnés, l'ancien ministre a pourtant déploré que les portefeuilles souverainistes ne soient plus réservés aux membres de sa communauté.

Le défilé de Jahiliyé a suscité rapidement une réponse cinglante du président du Parti socialiste progressiste (PSP) Walid Joumblatt, via Twitter : « Une séance de méditation transcendantale, malgré le vacarme provoqué et les avions en papier qui ratent leur cible », un tweet suivi d'émoticons de rire. Réponse de Wahhab sur le même réseau social : « Des tigres en carton ne méritent pas mieux que des missiles en papier », également suivi d'émoticons de rire.

 

Pour mémoire

Wi'am Wahhab lance les "Brigades du Tawhid"

 

 

Lire aussi

Des combattants du parti Tawhid de Wi’am Wahhab tués en Syrie

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

gaby sioufi

faudrait ne pas / ne jamais transposer les eculubrations
de celui ci ou celui la - Ceux ci ou ceux la - dans les media .
TOUS nous sentirons tellement ,mieux .

Irene Said

"...pas des brigades militaires, ni sécuritaires,ni anarchiques...mais un soutien à l'armée et aux forces de sécurité, et en tant que partie de la Résistance..."

...mais alors, ils n'ont qu'à s'engager dans l'armée libanaise ou aux FSI, où ils recevront même en plus des uniformes bien plus sympathiques que ces horribles oripaux noirs genre épouvantails pour les oiseaux...

"Résistance" à qui, à quoi ? Nous constatons pour le moment qu'ils résistent surtout à tout progès, à l'édification d'un Liban moderne et démocratique !

Monsieur Wi'am Wahab, ne réalise-t-il vraiment pas le ridicule de ses propos et actions ?
Le pauvre...il a besoin de se faire soigner, très rapidement...
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

L,ETAT ET SES INSTITUTIONS SECURITAIRES... OU SONT-ILS ?

IMB a SPO

Ridicule!

George Khoury

moi je vais monter ma propre brigade, si un gars du hezbolla encaisse $400 le mois pour aller en syrie servir de chair a canon, un va nu pied doit etre a $50/mois pour faire acte de presence une fois le mois et defiler une fois l'annee.

avec mes voisins du quartier je pense qu'on peut arriver a payer 100 ecervelé. Et je propose d'appeler ce mouvement, sarayat yassou3 el massih. Et vu qu'ils seront masqué et probablement analphabetes, je pourrais meme puiser dans le contingent syrien. sarayat el moqawama sont des Sunnites au compte des Chiites, ont peut bien avoir des syriens au compte des Maronites

RE-MARK-ABLE

Le liban à besoin de toutes ses forces vives, et ma foi on voit bien que ça marche quand il s'agit d'éloigner les prédateurs voleurs de terre par principe.

Halim Abou Chacra

Il y a vraiment des énergumènes ridicules dans la classe politique de ce pays.

Halim Abou Chacra

Il y a vraiment des énergumènes ridicules dans la classe politique de ce pays.

Tabet Karim

.....culture au ras des pâquerettes. PPPffft

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PAUVRE PAYS... ON TE REDIRIGE VERS LES JOURS HONNIS PAR TOUT LE PEUPLE !

FAKHOURI

“Rien n'est confus, sauf l'esprit.”
de René Magritte
Extrait de Art game book

Yves Prevost

" ces brigades civiles refusent l'utilisation des armes sauf quand il s'agit d'autodéfense, en soutien à l'armée libanaise et aux forces de sécurité, si besoin, pour faire face à toute agression israélienne".
Alors qui sont ces sept combattants tués à Hadar?

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué