Rechercher
Rechercher

Dernières Infos

UE: accord des 28 sur le principe d'une exemption de visas pour les Ukrainiens

Les 28 pays membres de l'UE ont approuvé jeudi le principe d'une exemption de visas pour les ressortissants ukrainiens souhaitant séjourner jusqu'à trois mois dans l'Union, comme ils l'avaient fait le mois dernier pour les Géorgiens, selon un communiqué.

L'entrée en vigueur de cette mesure reste soumise, dans les deux cas, à un feu vert du Parlement européen, ainsi qu'à l'adoption par l'UE d'un nouveau mécanisme, connu sous l'expression "frein d'urgence", permettant de suspendre rapidement une exemption de visas.
La Commission européenne avait estimé en décembre 2015 que l'Ukraine remplissait tous les critères pour bénéficier de cette exemption de visas pour ses ressortissants, a rappelé dans un communiqué le Conseil de l'UE, qui représente les 28.

Mais l'adoption de la mesure a ensuite pris du retard, sur fond de crise migratoire.
L'exécutif européen a dû présenter en mai des propositions amendées, tenant compte de l'inquiétude des pays européens face à une libéralisation des visas susceptible de concerner plus de 100 millions de personnes: non seulement l'Ukraine et la Géorgie, mais aussi le Kosovo et surtout la Turquie, même si cette dernière ne respecte pas pour l'heure l'ensemble des critères de l'UE.
Paris et Berlin avaient notamment réclamé un "frein d'urgence" permettant de suspendre plus rapidement qu'avec les règles actuelles les exemptions accordées à des pays tiers.

Le mécanisme, encore en cours de négociations entre les Etats membres et le Parlement européen, pourrait être déclenché sur la base de nouveaux motifs, comme un afflux des ressortissants du pays tiers restant dans l'UE après l'expiration de la durée autorisée de leur court séjour sans visa.
L'exemption serait également suspendue si le pays bénéficiaire ne respectait plus ses engagements en termes de "réadmission" de ses ressortissants ou de migrants irréguliers ayant transité par son territoire avant de gagner l'UE.

A une semaine d'un sommet UE-Ukraine dans la capitale européenne, la décision de jeudi revient à "envoyer un signal positif" à Kiev, selon le communiqué publié à Bruxelles.
Elle intervient quasiment trois ans jour pour jour après le début, le 21 novembre 2013, du soulèvement pro-européen du Maidan dans la capitale ukrainienne.
Il avait mené trois mois plus tard à la destitution par le Parlement du président pro-russe Viktor Ianoukovitch dans ce pays de 45 millions d'habitants.


Les 28 pays membres de l'UE ont approuvé jeudi le principe d'une exemption de visas pour les ressortissants ukrainiens souhaitant séjourner jusqu'à trois mois dans l'Union, comme ils l'avaient fait le mois dernier pour les Géorgiens, selon un communiqué.


L'entrée en vigueur de cette mesure reste soumise, dans les deux cas, à un feu vert du Parlement européen, ainsi qu'à...