Dernières Infos

Yémen: huit membres présumés d'el-Qaëda tués par une attaque de drone

AFP
18/10/2016

Huit membres présumés d'el-Qaëda ont été tués mardi par une attaque de drone, probablement américain, dans le sud du Yémen, où les jihadistes sont actifs, selon des sources des services de sécurité.
En début de soirée, le drone a pris pour cible à Al-Rawda, une région de la province de Chabwa, un convoi de quatre véhicules appartenant au réseau el-Qaëda, ont ajouté ces sources.

Six combattants du réseau ont été tués lorsque les deux véhicules à bord desquels ils circulaient ont été touchés de plein fouet dans le raid, ont précisé les mêmes sources, indiquant que deux autres blessés ont succombé un peu plus tard.
Le drone a ensuite lancé un deuxième missile en direction des deux autres véhicules du convoi, les ratant de peu, et les six insurgés d'el-Qaëda qui se trouvaient à bord ont réussi à prendre la fuite, ont encore indiqué les mêmes sources.

Les Etats-Unis sont les seuls à disposer de drones pouvant atteindre des cibles dans la Péninsule arabique.
Washington considère la branche d'el-Qaëda dans la péninsule arabique (Aqpa), basée au Yémen, comme la plus dangereuse du réseau extrémiste.

Plus au sud, un universitaire a trouvé la mort mardi à Aden à la suite d'un attentat à l'explosif contre une bibliothèque, selon des sources hospitalière et sécuritaire.
Blessé dans l'attentat au moment où il arrivait à la bibliothèque nationale, Mohamed Yahia Ibrahim, chef de la section langue française à la faculté des lettres d'Aden, a succombé quelques heures plus tard, ont ajouté ces sources.

Un engin explosif, posé par des inconnus à l'entrée de la bibliothèque, a été actionné à distance, a indiqué une source de sécurité, ajoutant que la déflagration a endommagé la façade vitrée du bâtiment.

La bibliothèque avait été rouverte au public la semaine dernière après avoir été remise en état avec l'aide des autorités des Emirats arabes unis, l'un des piliers de la coalition militaire sous commandement saoudien opérant au Yémen depuis plus de 18 mois en soutien au gouvernement.

Cet attentat est intervenu quelques heures après l'annonce par l'Onu d'une trêve de 72 heures à observer à partir de jeudi dans la guerre entre les forces gouvernementales soutenues par la coalition et les rebelles chiites Houthis qui contrôlent depuis 2014 la capitale Sanaa et d'importants pans du territoire yéménite.
Les jihadistes d'el-Qaëda et du groupe Etat islamique restent actifs dans les régions du sud, contrôlées par les forces loyalistes depuis leur reconquête à l'été 2015.
Le conflit au Yémen a fait près de 6.900 morts, selon l'Onu.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué