Dernières Infos

Yémen : nouveau tir de missile des rebelles vers l'Arabie

AFP
12/10/2016

Les rebelles du Yémen ont procédé à un nouveau tir de missile vers l'Arabie saoudite, le deuxième depuis le bombardement aérien meurtrier ayant fait samedi au moins 140 morts à Sanaa, a indiqué la coalition arabe mercredi.

Les forces saoudiennes de défense aérienne "ont intercepté" ce missile balistique "tiré par les milices houthis en direction de la ville de Khamis Mushait et l'ont détruit", a précisé la coalition dans un communiqué.

Khamis Mushait, située à une centaine de km de la frontière saoudo-yéménite, abrite une base aérienne utilisée par la coalition qui intervient depuis mars 2015, sous la conduite de Riyad, pour rétablir l'autorité du président Abd Rabbo Mansour Hadi sur l'ensemble du Yémen.

Après le nouveau tir de missile, des avions saoudiens ont visé le site d'où il a été lancé, selon la coalition.
Les rebelles Houthis ont promis de "venger" les victimes du bombardement ayant touché une cérémonie funéraire à Sanaa, qui a fait aussi 525 blessés et qu'ils ont imputé à la coalition.

Selon l'agence Saba des rebelles, de hauts dirigeants du camp anti-gouvernemental figurent parmi les victimes, notamment trois commandants des brigades d'élite de la garde républicaine restés fidèles à l'ancien président déchu Ali Abdallah Saleh, allié des houthis. M. Saleh a appelé dimanche à la mobilisation à la frontière saoudienne pour "venger" les morts de Sanaa.

Après le raid meurtrier, les Etats-Unis ont annoncé le réexamen de leur soutien à la coalition arabe et le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a "condamné" une attaque "absolument inacceptable", qui "serait" le résultat de "frappes aériennes par la coalition".

Riyad a "exprimé le profond regret du royaume" pour cette "attaque" dans une lettre adressée au Conseil de sécurité de l'Onu, selon l'agence de presse saoudienne SPA. L'Arabie "continuera à œuvrer afin que toutes les mesures soient prises pour protéger les civils et les infrastructures civils au Yémen", a-t-il ajouté.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué