X

Économie

Privée de pétrole saoudien, l’Égypte cherche une alternative

Hydrocarbures
OLJ
12/10/2016

L'Égypte a lancé des appels d'offres pour son approvisionnement en pétrole après la suspension surprise par le géant pétrolier saoudien Aramco de la livraison de 700 000 tonnes de produits pétroliers, ont indiqué hier les autorités.
Les autorités égyptiennes ont lancé « des appels d'offres sur les marchés internationaux pour importer la quantité nécessaire pour octobre. Nous avons ouvert une ligne de crédit à la banque centrale et nous allons bientôt avoir un accord », a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère du Pétrole, Hamdy Abdel Aziz.
Soutien majeur du président égyptien Abdel Fattah al-Sissi, l'Arabie saoudite avait passé un accord en avril avec l'Égypte pour la fourniture, sur cinq ans, de 700 000 tonnes de produits pétroliers par mois, pour une valeur de plus de 20 milliards de dollars. « La compagnie saoudienne Aramco a informé verbalement la General Petroleum Corporation au début de ce mois qu'elle ne livrerait pas de pétrole en octobre, sans donner de raison », a dit M. Abdel Aziz.

Colère de Riyad
Le Caire a provoqué la colère de Riyad en votant samedi au Conseil de sécurité de l'Onu en faveur d'une résolution de la Russie sur la Syrie à laquelle l'Arabie était farouchement opposée.
La décision d'Aramco est intervenue avant ce vote, a souligné M. Abdel Aziz. « C'est un problème commercial, et non politique. C'est normal pour certaines livraisons d'avoir du retard », a-t-il assuré en précisant que l'accord avec les Saoudiens était toujours valide.
Côté saoudien, l'ambassadeur à l'Onu Abdallah al-Mouallimi a déclaré à al-Jazira qu'il était « pénible que les Sénégalais et les Malaisiens aient des positions plus proches du consensus arabe, que celle du représentant arabe (au Conseil de sécurité, l'Égypte, NDLR). »
Riyad a versé des milliards de dollars d'aide au Caire depuis la chute du régime islamiste de Mohammad Morsi en 2013.
(Source : AFP)

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Devoirs de l’homme

Décryptage de Scarlett HADDAD

Aoun déterminé à renvoyer la balle gouvernementale dans le camp du Parlement

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué