Rechercher
Rechercher

Dernières Infos - Liban

Demande de dissolution du PAD et du Mouvement Tawhid : Rifi pourrait assister au prochain Conseil des ministres

Le ministre démissionnaire de la Justice, Achraf Rifi, a affirmé samedi qu'il pourrait assister au Conseil des ministres si la demande du ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, de dissoudre le Parti arabe démocrate (PAD, alaouite) et du "Mouvement Tawhid Islamique", branche Hachem Minkara (sunnite prosyrien) est à l'ordre du jour.

"Je pourrais participer exceptionnellement au Conseil des ministres si la demande de dissolution des deux partis est à l'ordre du jour", a déclaré M. Rifi, dans un entretien à la chaîne LBCI.

Un peu plus tôt, M. Machnouk avait annoncé avoir signé une demande adressée au gouvernement portant sur la dissolution des deux formations.

Cette demande intervient à la suite de l'enquête dans l'affaire du double attentat contre les mosquées as-Salam et al-Takwa, perpétré en août 2013 à Tripoli. La semaine dernière, le juge Alaa Khatib avait publié l'acte d'accusation qui met en cause deux hauts officiers des services des renseignements syriens.

M. Rifi avait alors demandé à M. Machnouk la dissolution du PAD et du Mouvement Tawhid, impliqués selon lui dans cette affaire.


Le ministre démissionnaire de la Justice, Achraf Rifi, a affirmé samedi qu'il pourrait assister au Conseil des ministres si la demande du ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, de dissoudre le Parti arabe démocrate (PAD, alaouite) et du "Mouvement Tawhid Islamique", branche Hachem Minkara (sunnite prosyrien) est à l'ordre du jour.
"Je pourrais participer exceptionnellement au Conseil...