Moyen Orient et Monde

L’EI annonce la mort de son porte-parole, Abou Mohammad al-Adnani, à Alep

OLJ
31/08/2016

Le groupe jihadiste État islamique (EI) a annoncé hier la mort de son porte-parole, le Syrien Abou Mohammad al-Adnani, tué dans la province d'Alep, dans le nord de la Syrie, ravagée par les combats. Abou Mohammad al-Adnani s'était illustré en exhortant les partisans de l'EI à passer à l'action dans leur pays d'origine en utilisant n'importe quelle arme disponible, couteau, pierre ou véhicule, contre les citoyens des pays membres de la coalition antijihadistes, un appel qui aurait inspiré des attaques en Europe notamment. « Après un long voyage couronné de sacrifices, cheikh Abou Mohammad al-Adnani a rejoint les martyrs et les héros ayant défendu l'islam et combattu les ennemis de Dieu », annonce un message de l'EI relayé par son agence de propagande Amaq. Le dirigeant jihadiste est « mort dans la province d'Alep en inspectant les opérations militaires », a dit Amaq, sans préciser la date de sa mort.

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarllet Haddad

Le commandant en chef de l’armée et l’agenda politique

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants