X

Dernières Infos

Joe, étudiant libanais à Nice : "Aujourd'hui, ce n'est pas de la peur, mais de la tristesse que je ressens"

témoignage
15/07/2016

Joe*, étudiant libano-russe de 21 ans résidant à Nice, se trouvait à proximité de la Promenade des Anglais, au moment où un camion a foncé sur les promeneurs pendant les festivités du 14 Juillet, faisant au moins 84 tués selon le dernier bilan toujours provisoire.

"C’était la panique totale, tout le monde courait dans tous les sens , les gens se marchaient dessus, c'était horrible", raconte-t-il.

Choqué, il décide de rentrer chez lui. "J'ai allumé la télé pour voir ce qui se passait. C'est alors que j'ai appris qu'un camion avait foncé sur la foule sur la Promenade des Anglais", explique-t-il. "De mon balcon j'ai vu un policier armé avec une lampe torche qui surveillait la rue. Des rumeurs circulaient, on parlait de prises d'otages, de fusillades en cours...", se souvient-il.

Le jeune Libano-russe ne s'attendait pas à ce que Nice soit visée. "Aujourd'hui, ce n'est pas de la peur, mais de la tristesse que je ressens", confie Joe. "Nice est en deuil. C'est une première sur la Côte d'Azur", poursuit-il . "Ce matin dans le train, des policiers vérifiaient les cartes d'identité de certains individus, ce qui n'est pas très rassurant", conclut-il.

 

* La personne interrogée n'a pas souhaité donner son vrai nom

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Nous, sales Arabes...

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah entame « la quatrième phase » de son parcours

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué