X

Diaspora

Brèves de São Paulo

N.F. | OLJ
04/04/2016

RJLiban São Paulo voit le jour
Le voyage de retour aux sources de l'été 2015 continue de faire des remous au sein des communautés libanaises d'Amérique latine. C'est à partir de São Paulo que l'association RJLiban commence à se structurer pour aller à la rencontre de toutes les régions du Brésil. Aussitôt de retour du Liban, le cinéaste Mauricio Yazbeck Nammour (originaire de Hadeth et de Saïda) et l'historien Renato Cristofi Kirche (originaire de Tripoli et de Zahlé) ont entamé des contacts avec tous leurs parents et amis, ainsi qu'avec les autres Brésiliens ayant participé au voyage, afin de discuter et de donner de libres opinions sur le Liban qui les a tant fascinés. Les émules ne se sont pas fait attendre: la chaîne des amis du Liban s'agrandit, avec de multiples projets imminents, comme un nouvelle page Facebook « RJLiban São Paulo » qui permettra de canaliser les demandes et œuvres écrites et audiovisuelles dans une des plus grande villes du monde, où la vie culturelle libanaise est très riche. Un courrier bien fourni, avec des photos du Liban, un programme complet et des brochures en portugais annonçant le prochain voyage au Liban, du 8 au 22 juillet 2016, ont été envoyés aux correspondants se trouvant à Belo Horizonte, Bahia, Teresina, Foz de Iguaçu et Rio de Janeiro.

Une visite au consulat du Liban
Pour qui veut s'enquérir de la situation de la communauté libanaise dans l'État de São Paulo, il est indispensable de se rendre auprès du jeune consul général du Liban, Kabalan Frangié, qui ne ménage pas ses efforts pour rendre service et entretenir les relations avec la mère patrie. Ainsi, un groupe de plus de 70 personnes, dont des figures libano-brésiliennes bien connues comme le navigateur Amyr Klink, vont participer à la conférence des émigrés organisée par le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil, pour la troisième fois à Beyrouth et à Batroun, et qui se tiendra cette année du 5 au 7 mai.
En contact permanent avec l'ambassadeur du Brésil au Liban, Jorge Geraldo Kadri et le gouverneur de São Paulo, Fernando Haddad, tous deux d'ascendance libanaise, le consul Frangié prépare de plus, avec une grande ferveur, le prochain congrès des Libanais d'Amérique latine, annoncé pour novembre prochain. Il est très intéressé par la proposition de filmer une série de très courts métrages à thèmes pour mieux faire connaître le Liban, faite par Mauricio Yazbeck, qui est spécialisé dans ce domaine. Mauricio dépose, au cours de notre visite, une demande afin de récupérer la nationalité libanaise, que sa famille a perdue depuis trois générations. Quant à Renato Cristofi, il résume son travail de recherche, qui va faire bientôt l'objet d'un livre sur l'histoire de neuf anciennes demeures orientales au cœur de São Paulo – dont il ne subsiste que deux – ayant appartenu aux premiers émigrés libanais qui avaient réussi dans le commerce.

Cette page est réalisée en collaboration avec l'Association RJLiban.
E-mail : monde@rjliban.com – www.rjliban.com

À la une

Retour au dossier "Diaspora"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants