Rechercher
Rechercher

Liban

Fadlallah : Pour étouffer la discorde dans l’œuf, il faut contrôler la rue et modérer les discours

L’uléma Fadlallah recevant le comité palestinien. Photo Ani

L'uléma Ali Fadlallah a insisté, hier, sur l'importance de l'intensification des efforts de toutes les parties (en particulier les responsables) pour étouffer dans l'œuf la discorde qui commence à faire son apparition dans le pays, soulignant que cela suppose de modérer les discours et de contrôler la rue.
Dans un discours prononcé lors d'une tournée à Chmestar (Liban-Sud), l'uléma Fadlallah a rappelé que « les prises de position ne devraient pas provoquer autrui, mais permettre un dialogue et un lien avec lui ».
Il a également mis en garde contre toute atteinte aux symboles religieux dans cette phase comme dans toutes les phases, car cela provoquera un sentiment de haine. Il a exhorté dans ce cadre les médias à « faire preuve de responsabilité et contribuer à calmer la discorde au lieu d'attiser les tensions ».
Par ailleurs, l'uléma Fadlallah s'est entretenu avec une délégation du « comité palestinien pour honorer les martyrs ». La discussion a porté sur les activités du comité, ainsi que sur la situation socio-économique des réfugiés palestiniens, après la décision de l'Unrwa de réduire les aides qui leur sont accordées.


L'uléma Ali Fadlallah a insisté, hier, sur l'importance de l'intensification des efforts de toutes les parties (en particulier les responsables) pour étouffer dans l'œuf la discorde qui commence à faire son apparition dans le pays, soulignant que cela suppose de modérer les discours et de contrôler la rue.Dans un discours prononcé lors d'une tournée à Chmestar (Liban-Sud), l'uléma...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut