Dossier spécial orientation professionnelle

Les métiers du spectacle

Décorateur scénographe : l'inventivité et la technique à l'oeuvre

23/03/2016

Le décorateur scénographe a pour mission l'organisation de l'espace scénique en combinant savoir technique et artistique. Appelé au théâtre « scénographe », il prend le nom de décorateur au cinéma et est indispensable au metteur en scène. C'est lui qui organise et aménage l'espace où vont se dérouler les différents actes d'une pièce de théâtre, des scènes de film ou encore une exposition d'un musée.

 

Mission
Le décorateur scénographe maîtrise l'ensemble des techniques relatives à la conception et la réalisation d'un décor (dessin, volume, perspective) pour tout spectacle vivant, théâtre, plateau télé, défilé de mode... Il peut collaborer à la réalisation des costumes, du mobilier et des accessoires pour un film tout comme s'occuper de la création d'un plateau télé pour une émission. « La particularité d'un décorateur scénographe, c'est la création d'espaces qui ne sont pas entièrement réels. Contrairement à l'architecte d'intérieur, il conçoit un espace scénique imaginaire, cela demande une grande inventivité et de la technique pour créer des trompe-l'œil réalistes », affirme Hassen Ben Jebara, décorateur scénographe basé en Tunisie.
Pour concevoir un décor, le scénographe commence par dessiner des plans tout en maîtrisant les distances, les matériaux et les couleurs. Il doit faire tout cela en tenant compte des contraintes budgétaires, techniques et réglementaires. Par la suite, il développe une maquette en 3D visualisant l'emplacement des projecteurs, le trajet du son, l'entrée et la sortie des artistes, invités ou visiteurs. Une fois les maquettes validées, il coordonne le montage des décors effectué par une équipe de techniciens.

 

Culture artistique
Le décorateur scénographe est un créatif qui maîtrise les moyens techniques pour donner vie à des scènes inventées. Il se doit d'être polyvalent afin de fournir un décor adapté à chaque lieu et rigoureux, respectant les règles de sécurité. Il doit savoir collaborer en équipe afin de pouvoir respecter les contraintes techniques du metteur en scène (ou d'un conservateur de musée).
« Pour être scénographe, si avoir de l'imagination est un atout, une culture artistique est nécessaire. Il est difficile de restituer une époque ou un lieu pour un film sans connaître l'histoire de l'art. En plus d'une culture artistique, il doit avoir des bases d'architecture, de design ou encore de graphisme », explique Hassen Ben Jebara.
La clientèle des décorateurs scénographes varie : maisons de production de films et d'audiovisuel, théâtres, compagnies de danse, salons, halls d'institutions, expositions, parcs de loisirs, publicités, marques de haute couture et événementiel.

 

Formations et débouchés
Peu d'universités libanaises proposent une formation spécifique à la scénographie, toutefois, il est possible d'y être formé en passant par une filière classique d'art décoratif ou d'étude scénique à l'Alba ou l'USJ. Par la suite, se spécialiser à l'étranger en master tels qu'à l'Ensatt à Lyon, l'Ensad et la Fémis à Paris ou St Martins à Londres.

 

 

 

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué