Rechercher
Rechercher

Moyen Orient et Monde

Turquie : le meurtrier présumé du pilote russe dit ne pas craindre Moscou

Le ressortissant turc accusé par Moscou d'avoir tué un pilote militaire russe a déclaré hier à Istanbul ne pas avoir peur d'être la cible des forces russes. La presse turque a diffusé jeudi des photos d'Alparslan Çelik assistant aux funérailles à Istanbul d'Ibrahim Kucuk, un nationaliste tué en combattant aux côtés des rebelles turkmènes en Syrie.
C'était la première apparition publique d'Alparslan Çelik depuis la mort du pilote russe Oleg Peshkov, mitraillé lors de sa descente en parachute après s'être éjecté du Sukhoï-24 abattu par les F-16 turcs le 24 novembre à la frontière turco-syrienne. Moscou accuse Çelik d'avoir tué Peshkov de sang-froid, et l'incident a provoqué une grave crise entre la Russie et la Turquie. « Je suis allé en (Syrie) pour Allah. Nos âmes nous ont été données par Allah. Seul Allah peut prendre ce qui a été donné et c'est avec cette croyance que nous combattons », a dit Alparslan Çelik dans un entretien à l'agence de presse Dogan. « Je n'ai aucune peur de la sorte (d'être visé par la Russie). Nous poursuivrons notre lutte jusqu'à notre dernière goutte de sang », a-t-il ajouté. Alparslan Çelik, fils d'un haut responsable du Parti d'action nationaliste (MHP), a combattu depuis 2014 en Syrie aux côtés des rebelles turkmènes, une minorité turcophone dont la langue est très proche du turc moderne.


Le ressortissant turc accusé par Moscou d'avoir tué un pilote militaire russe a déclaré hier à Istanbul ne pas avoir peur d'être la cible des forces russes. La presse turque a diffusé jeudi des photos d'Alparslan Çelik assistant aux funérailles à Istanbul d'Ibrahim Kucuk, un nationaliste tué en combattant aux côtés des rebelles turkmènes en Syrie.
C'était la première...

commentaires (3)

Évidemment ! On ne va pas comparer des Grands Ottomans à des Nains Poutiniens !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

12 h 13, le 30 janvier 2016

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Évidemment ! On ne va pas comparer des Grands Ottomans à des Nains Poutiniens !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    12 h 13, le 30 janvier 2016

  • VOILÀ ! IL Y A CONFESSION COMME QUOI DES TURCS COMBATTENT AUSSI EN SYRIE ! LE SULTAN UN JOUR LE LIVRERA AUX RUSSES...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 33, le 30 janvier 2016

  • Turquie : le meurtrier présumé du pilote russe dit ne pas craindre Moscov IL DOIT SUREMENT PORTER UN GILET PARE BALLE DE JANISSAIRE

    Henrik Yowakim

    04 h 56, le 30 janvier 2016