Liban

Le Congrès américain sanctionne les banques liées au Hezbollah

OLJ
17/12/2015

Le Congrès des États-Unis a adopté hier à l'unanimité une loi de sanctions contre les banques finançant sciemment le Hezbollah, organisation qualifiée de terroriste par Washington et alliée de l'Iran, que les parlementaires veulent indirectement affaiblir.
La Chambre des représentants a adopté la loi unanimement, comme le Sénat l'avait fait le 17 novembre.
« Nous devons envoyer un message clair aux entreprises qui sont liées avec ce groupe terroriste : prenez vos distances ou vous en subirez les conséquences de la part des États-Unis », a déclaré Eliot Engel, membre démocrate de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.
Les élus ciblent aussi la chaîne al-Manar, déjà désignée comme une organisation terroriste par les États-Unis et qu'ils cherchent à couper des opérateurs satellitaires qui la diffusent. Sous 90 jours, Washington devra désigner dans un rapport au Congrès les opérateurs qui gardent des liens avec al-Manar.
« Il est scandaleux que cette chaîne continue d'être diffusée par des opérateurs satellitaires du monde entier. Nous devons exposer la vraie nature de cette organisation pantin », a dit Eliot Engel.
Barack Obama promulguera la loi, a confirmé à l'AFP un haut responsable de l'administration démocrate, satisfait de pouvoir « intensifier la pression contre l'organisation terroriste Hezbollah ».
La mesure ordonnerait au président américain de prescrire des réglementations afin de sanctionner les institutions financières étrangères qui feraient des transactions avec le Hezbollah ou blanchiraient des fonds pour l'organisation. L'administration américaine sera sommée de fournir au Congrès une série de rapports afin de mettre en évidence les réseaux internationaux du Hezbollah, notamment en Amérique latine, en Afrique subsaharienne et en Asie. L'exécutif devra notamment énumérer les pays qui soutiennent le Hezbollah ou dans lesquels le groupe maintient une importante base logistique.
« Le Hezbollah a dû étendre sa portée car la plupart des banques libanaises ne veulent pas faire affaires avec lui », explique à l'AFP un spécialiste de la législation à la Chambre des représentants.
Le Congrès devra être informé des éventuelles banques centrales étrangères liées financièrement au groupe.
Et le président Barack Obama devra, sous 120 jours, soit d'ici à avril, rendre des rapports décrivant les activités du Hezbollah dans le trafic de drogue ainsi que ses possibles activités criminelles transnationales comme le trafic d'êtres humains.
Les États-Unis ont désigné le Hezbollah comme organisation terroriste pour la première fois en 1995.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

MAIS CERTAINES EXAGÉRATIONS AMÉRICAINES CONTRE LE HEZB SONT PLUS QUE RISIBLES...

Henrik Yowakim

rendre des rapports décrivant les activités du Hezbollah dans le trafic de drogue ainsi que ses possibles activités criminelles transnationales comme le trafic d'êtres humains.

ET QUI VA RENDRE PUBLIC LES ACTIVITES CRIMINELLES DES ETATS UNIS AU LIBAN COMME LE TRAFIC DE CANDIDATS PRESIDENTIELS?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET L'ON EST AU DÉBUT...

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Panique chez.... les ex-"déshérités" friqués !

Henrik Yowakim

« Il est scandaleux que cette chaîne continue d'être diffusée par des opérateurs satellitaires du monde entier. Nous devons exposer la vraie nature de cette organisation pantin », a dit Eliot Engel.

IL EST SCANDALEUX DE DIFFUSER LA CHAINE DE CETTE 'ORGANISATION PANTIN ' DE L'IRAN SELON LA COMMISSION DES AE DU CONGRES AMERICAIN .
MAIS IL EST TRES NORMAL ET MEME NECESSAIRE DE NOMMER A LA TETE DE L'ETAT LIBANAIS DES PANTINS 8 MARS DE CETTE ORGANISATIOBN PANTIN DE L'IRAN.LA FARCE AMERICAINE A SES RAISONS QUE LA DERAISON D'ETAT CONNAIT BIEN.ET QUE LES SUNNITES ET LES CHRETIENS DU LIBAN S'ATTTENDENT AU PIRE.

Dernières infos

Les signatures du jour

Ziyad MAKHOUL

L’édito de Ziyad MAKHOUL

Le califat est mort, vive le califat

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pompeo et les nuances entre le fond et la forme

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué