Rechercher
Rechercher

Sur le net - Hot(on)line

Liban : Le mariage de la honte sur la Corniche

La scène se passe à la Corniche. Un couple de mariés, lui, la cinquantaine, elle, pas plus de 15 ans, se font prendre en photo pour immortaliser le moment. L'image est affreuse, révoltante, perverse. Cet homme, qui pourrait être le père de la très jeune fille, émue, parce que terrorisée, noyée dans sa robe blanche de sombres noces, semble fier de sa conquête. Une foule, choquée, se forme peu à peu. Les voix s'élèvent, questionnent la victime et le bourreau qui estime être dans la légalité la plus totale et l'affirme haut et fort. « J'ai le consentement de ses parents, de quoi vous mêlez-vous ? » dit-il.

Cette vidéo, qui circule depuis le début de la semaine sur les réseaux sociaux, a enregistré 3 millions de vues en 24 heures seulement. « Orchestrée » par Léo Burnett pour Kafa, une ONG engagée depuis sa fondation en 2005 dans la lutte en faveur des droits de la femme et des enfants, cette vidéo s'inscrit dans une campagne sur le statut personnel, encore régi dans notre pays par les instances religieuses. Car au Liban, il suffit d'obtenir le consentement des parents, toutes religions et communautés confondues (à quelques détails près), pour qu'une jeune fille qui a atteint la puberté puisse être mariée. L'homme, la jeune fille et le photographe sont des acteurs. Les intervenants sont tous des passants qui ne savaient pas que la séance avait été brillamment mise en scène pour la cause.

Deux autres vidéos suivront dans les jours à venir. En attendant, en espérant que de nouvelles lois viendront (re)donner au pays un visage enfin plus civilisé.

 

 




La scène se passe à la Corniche. Un couple de mariés, lui, la cinquantaine, elle, pas plus de 15 ans, se font prendre en photo pour immortaliser le moment. L'image est affreuse, révoltante, perverse. Cet homme, qui pourrait être le père de la très jeune fille, émue, parce que terrorisée, noyée dans sa robe blanche de sombres noces, semble fier de sa conquête. Une foule, choquée, se...