Liban

Riyad impose des sanctions contre 12 personnes liées au Hezb

Liban-Arabie
OLJ
27/11/2015

Le gouvernement saoudien a annoncé hier des sanctions contre 12 cadres du Hezbollah et de groupes économiques liés à ce parti accusé de « provoquer le chaos » au Moyen-Orient.
« Le royaume saoudien poursuivra sa lutte contre les activités terroristes du Hezbollah par tous les moyens (...) tant que ce groupe continuera à provoquer le chaos et l'instabilité » au Moyen-Orient, a indiqué le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.
Le ministère a publié une liste nominative de 12 personnes qui, avec des organismes servant au financement du Hezbollah, verront leurs avoirs gelés en Arabie saoudite, ajoute le communiqué.
Selon l'agence al-Markaziya, il s'agit de : Ali Moussa Dakdouk Moussaoui, (connu sous divers noms : Hamad Mohammad Jaber el-Lami, Hussein Mohammad Jaber Moussaoui, Hamad Mohammad Jaber Moussaoui, Hamad Mohammad Dakdouk Moussaoui et Hamad Majed Abdel Younès). Il avait été arrêté en Irak pour avoir participé à un attentat qui a coûté la vie à 5 soldats américains. Il a été libéré après le retrait américain d'Irak. Mais aussi Mohammad Kawsarani, responsable du dossier irakien au sein du Hezbollah ; Mohammad Youssef Ahmad Mansour (connu sous les noms de Sami Hani Chéhab, Salem Bassem Sami, Jamal Hani Halaoui, Sami Chéhab et Hani Halawi) ; Adham Tabaja et son entreprise, le groupe Inma' pour les affaires de tourisme ; Kassem Hojeij; Hussein Ali Faour; Moustapha Badreddine (l'un des accusés par le TSL d'avoir participé à l'assassinat de l'ancien Premier ministre Rafic Hariri) ; Ibrahim Akil; Fouad Chokr ; Abdelnour el-Chaalan ; Mohammad Nagib Karim et Mohammad Salman Fawaz.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Ils sont domiciliés où ? Pas à Bérjélébbrâjnéh tout de même ?!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué