Liban

Jisr : L’argumentation de Samy Gemayel n’est pas précise

OLJ
13/11/2015

Prenant le contrepied de son collègue Samy Gemayel, le député Samir Jisr a estimé que la réunion parlementaire était « à 100 % constitutionnelle ». Son argumentation est la suivante: « L'article de la Constitution auquel il fait référence (75) évoque seulement la présidentielle, mais il n'a pas fait attention à un point : lorsque la Chambre est convoquée pour élire un président, elle ne peut pas légiférer au cours de la même séance. L'affaire est liée à deux éléments : la convocation et l'ordre du jour. Il n'y a pas eu de convocation pour élire un président, mais pour légiférer. Aussi, je pense que ses propos n'étaient pas précis et la séance était à 100 % constitutionnelle », a-t-il répété.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre la crise économique et financière et l’implantation des Palestiniens...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.