Liban

Jisr : L’argumentation de Samy Gemayel n’est pas précise

Prenant le contrepied de son collègue Samy Gemayel, le député Samir Jisr a estimé que la réunion parlementaire était « à 100 % constitutionnelle ». Son argumentation est la suivante: « L'article de la Constitution auquel il fait référence (75) évoque seulement la présidentielle, mais il n'a pas fait attention à un point : lorsque la Chambre est convoquée pour élire un président, elle ne peut pas légiférer au cours de la même séance. L'affaire est liée à deux éléments : la convocation et l'ordre du jour. Il n'y a pas eu de convocation pour élire un président, mais pour légiférer. Aussi, je pense que ses propos n'étaient pas précis et la séance était à 100 % constitutionnelle », a-t-il répété.


Prenant le contrepied de son collègue Samy Gemayel, le député Samir Jisr a estimé que la réunion parlementaire était « à 100 % constitutionnelle ». Son argumentation est la suivante: « L'article de la Constitution auquel il fait référence (75) évoque seulement la présidentielle, mais il n'a pas fait attention à un point : lorsque la Chambre est convoquée pour élire un...

commentaires (0)

Commentaires (0)